AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chronologie de la guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
George VI
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 177
☎Avatar & crédits : The King's Speech
Masculin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Mon coeur, ma patrie
☎Politiquement vôtre: Fidèle à l'Angleterre
☎En Pagaille:

MessageSujet: Chronologie de la guerre Sam 19 Déc - 11:37

Chronologie des événements historiques ayant un impact sur le forum


Petite chronologie des événements, impliquant la Grande-Bretagne, géographiquement ou politiquement, qui ont un impact sur le forum, mais qui n'ont pas lieu à Londres. Vous pouvez donc en parler et les intégrer à vos RPs.

Opération Dynamo: 26 mai - 3 juin 1940
Bataille de Mers el Kébir: 3 juillet 1940
Bombardements de Coventry: 14-15 novembre 1940

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


« the king is speaking »
In this grave hour, perhaps the most fateful in our history, I send to every household of my peoples, both at home and overseas, this message, spoken with the same depth of feeling for each one of you as if I were able to cross your threshold and speak to you myself. © .bizzle


Dernière édition par George VI le Sam 19 Déc - 11:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keepcalm-carryon.forumactif.com
avatar
George VI
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 177
☎Avatar & crédits : The King's Speech
Masculin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Mon coeur, ma patrie
☎Politiquement vôtre: Fidèle à l'Angleterre
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: Chronologie de la guerre Sam 19 Déc - 11:37

Opération Dynamo



L'évacuation de Dunkerque, communément appelé le miracle de Dunkerque, ou sous le nom de code Opération Dynamo par les Britanniques, a été l'évacuation des soldats alliés des plages et du port de Dunkerque, en France, entre le 26 mai et les premières heures du 3 juin 1940, parce que les troupes britanniques, françaises et belges ont été coupées de leurs arrières par l'armée allemande pendant la bataille de Dunkerque durant la Seconde Guerre mondiale. L'évacuation a été ordonnée le 26 mai. Dans un discours à la Chambre des communes, Winston Churchill a qualifié les événements en France de « désastre militaire colossal », disant que « la racine, le noyau et le cerveau de l'armée britannique » avait été bloqués à Dunkerque et semblait sur le point de périr ou d'être capturés. Dans son discours « We Shall Fight on the Beaches » (« Nous nous battrons sur les plages ») du 4 juin, il a salué les secours comme un « miracle de la délivrance ».

Le premier jour, seulement 7 011 hommes ont été évacués, mais au neuvième jour, un total de 338 226 soldats (198 229 Britanniques et 139 997 Français) avaient été sauvés par une flotte de 850 bateaux assemblée à la hâte. Beaucoup de soldats ont pu s'embarquer à partir de la digue de protection du port sur 42 destroyers britanniques et autres grands navires, tandis que d'autres avaient à patauger des plages vers les navires, attendant pendant des heures de monter à bord, de l'eau jusqu'aux épaules. Des milliers ont été transportés depuis les plages vers les plus grands navires, par les fameux « petits navires de Dunkerque », une flottille hétéroclite d'environ 700 bateaux de la marine marchande, de la flotte de pêche, de la flotte de plaisance et des canots de la Royal National Lifeboat Institution, le plus petit était le bateau de pêche opérant sur la Tamise de 4,6 m de long. il se trouve maintenant à l'Imperial War Museum. Les équipages civils ont été appelés au service au vu de l'urgence. Le « miracle des petits bateaux » reste au premier plan dans la mémoire populaire en Grande-Bretagne.

L'opération Dynamo tient son nom de la salle de la dynamo du quartier général naval situé sous le château de Douvres, qui contenait la dynamo qui alimentait le bâtiment en électricité pendant la guerre. C'est dans cette salle que le vice-amiral britannique Bertram Ramsay a planifié l'opération et informé Winston Churchill lors de son exécution.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


« the king is speaking »
In this grave hour, perhaps the most fateful in our history, I send to every household of my peoples, both at home and overseas, this message, spoken with the same depth of feeling for each one of you as if I were able to cross your threshold and speak to you myself. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keepcalm-carryon.forumactif.com
avatar
George VI
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 177
☎Avatar & crédits : The King's Speech
Masculin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Mon coeur, ma patrie
☎Politiquement vôtre: Fidèle à l'Angleterre
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: Chronologie de la guerre Sam 19 Déc - 11:37

Mers El Kebir



La bataille de Mers el-Kébir est un épisode de la Seconde Guerre mondiale. C'est une des trois phases de l'opération Catapult, avec la saisie des navires français réfugiés en Grande Bretagne après l'opération Dynamo, et la "neutralisation" de l'escadre française mouillée dans le port d'Alexandrie.

On désigne, par cette expression, l'attaque par la marine britannique, le 3 juillet 1940, d'une escadre de la marine française mouillant dans le port militaire de Mers el-Kébir (golfe d'Oran, Algérie). Il y eut 1 297 morts. Le Royaume-Uni, alors seul devant l'ennemi allemand et italien, craignait que l'armistice signé par le gouvernement français avec l'Allemagne nazie et l'Italie fasciste quelques jours auparavant ne fasse tomber cette flotte dans les mains d'Hitler, lui permettant ainsi de remettre en cause la suprématie maritime britannique et lui faisant courir un grave péril.

Cela déclencha une vague de haine en France et aida la propagande anti-anglais des allemands. Cela donna aussi une très mauvaise image du gouvernement britannique aux français réfugiés en Grande Bretagne.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


« the king is speaking »
In this grave hour, perhaps the most fateful in our history, I send to every household of my peoples, both at home and overseas, this message, spoken with the same depth of feeling for each one of you as if I were able to cross your threshold and speak to you myself. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keepcalm-carryon.forumactif.com
avatar
George VI
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 177
☎Avatar & crédits : The King's Speech
Masculin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Mon coeur, ma patrie
☎Politiquement vôtre: Fidèle à l'Angleterre
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: Chronologie de la guerre Sam 19 Déc - 11:38

Bombardements de Coventry


L'Opération Mondscheinsonate (« Sonate au clair de lune » en allemand) fut le nom donné par l'armée de l'air allemande au raid de bombardement de Coventry dans la nuit du 14 au 15 novembre 1940, au cours du Blitz. Le nom de l'opération est dû à la pleine lune qui régnait pendant cette même nuit.

Lors du bombardement, 449 bombardiers larguèrent 450 tonnes de bombes. La ville fut très endommagée (4 330 logements détruits), 568 de ses 320 000 habitants furent tués et 723 blessés. La cathédrale Saint-Michel de Coventry commença à brûler vers 20 h. Bien que l'incendie aurait pu être combattu, il a été ravivé par de nouveaux bombardements plus tard dans la nuit et finalement, la cathédrale fut complètement détruite. Elle n'a pas été reconstruite depuis et ses ruines sont toujours visibles aujourd'hui.

Selon certains historiens reprenant un communiqué allemand de l'époque, ce raid contre une ville médiévale aurait été une riposte contre le bombardement du centre historique de Munich par des avions anglais six jours plus tôt.

On raconte que Winston Churchill aurait pris la décision de laisser bombarder la ville pour préserver le secret de la découverte du mode de chiffrement utilisé dans les communications de l'Axe, seuls des enfants étant évacués sous prétexte de camps de vacances. En réalité, Churchill a bien eu l'information d'un bombardement dans la nuit du 14 au 15 novembre 1940 mais il n'en connaissait pas le lieu. On pensait à l'époque que le bombardement toucherait la banlieue de Londres.

Plus tard, une expression apparait pour parler de la technique utilisée par la Luftwaffe pour détruire les villes ennemies, la coventrisation (En référence au nom de la ville). Cette opération est aussi à l'origine du « dilemme de Coventry », la question est de savoir jusqu’où doit-on aller pour conserver un avantage stratégique.

Le bombardement fut un choc pour tout le Royaume Uni et déclencha une vague de solidarité, mais aussi fit réaliser aux Anglais que la guerre était désormais sur leur sol, et pas seulement à l'étranger. Le bombardement de la ville est stratégique, car il s'agit d'une ville industrielle d'importance. Sa destruction partielle ralentit la production de matériel militaire pendant plusieurs semaines.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


« the king is speaking »
In this grave hour, perhaps the most fateful in our history, I send to every household of my peoples, both at home and overseas, this message, spoken with the same depth of feeling for each one of you as if I were able to cross your threshold and speak to you myself. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keepcalm-carryon.forumactif.com
Contenu sponsorisé
is my name and only mine
Informations
Passeport

MessageSujet: Re: Chronologie de la guerre

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronologie de la guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronologie d'une Guerre Secrète
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keep Calm and Carry On ::  :: Bienvenue à Londres, ville d’Angleterre :: WWII pour les nuls-
Sauter vers: