AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Kathleen Kearney
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 32
☎Avatar & crédits : Sophie Rundle - Vintage Phonic
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Libre comme l'air !
☎Politiquement vôtre: Être Irlandaise est déjà bien assez compliqué...
☎En Pagaille:

MessageSujet: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Sam 13 Aoû - 11:36


Sophie Rundle par Vintage Phonic trouvé sur Tumblr












Kathleen Kearney


No matter what it takes, and even though she breaks…



Je suis née à Belfast, en Irlande en 1917. Je portais alors le nom de Caitlyn O'Cearnaigh. Mon arrivée à Londres a eu lieu en mai 1940, alors que je fuyais mon Irlande natale. Cette ville me plait car je peux y être celle que je veux - ou presque. Depuis le début de la guerre, ma vie a changé, je suis désormais Home Front, car dans la vie je suis ouvreuse au Royal Albert Hall - et membre du MI-5, mais on en reparlera. Côté amours, je suis célibataire, que voulez-vous, c'est ainsi. Ma tête ? Il s'agit de Sophie Rundle par Vintage Phonic

Depuis son début, la guerre a-t-elle affecté ta vie directement ?

La guerre a en effet bouleversé ma vie, mais nous ne parlons certainement pas de la même. Le conflit irlandais (mais si, vous savez, celui entre partisans et opposants du traité de pacification… Et si je vous dis l'Irish Republican Army, c'est plus clair pour vous ?) a marqué mon existence de manière bien plus forte que cette seconde Grande Guerre. Et dire qu'au moment où je me croyais enfin débarrassée de ce passé, celui-ci m'a rattrapée… Mais je m'éloigne du sujet.
Pour en revenir au conflit déclenché par les Boches, je ne saurais me sentir épargnée. Je vis à Londres, tout de même ! Autrement dit, au cœur des bombardements, des sirènes et du Blitz, ce qui n'est quand même pas rien ! La seule chose qui me rassure encore, c'est de penser que mes frères et ma sœur sont à l'abri : les Allemands n'ont pas encore bombardé l'île d'à côté… Pas encore.

Es-tu pour la victoire de la Grande Bretagne, ou préfèrerais-tu voir ce conflit s'arrêter au plus vite, avant qu'il ne s'aggrave, quitte à voir la Grande Bretagne y perdre beaucoup ?

Contrairement à certains de mes compatriotes, je ne souhaite pas la chute du Royaume. À la fois parce que cela contrecarre les vœux de mon père - et de l'Irish Republican Army au passage -, qui souhaite de tout cœur voir s'effondrer ceux qu'il appelle "les oppresseurs protestants"… Mais aussi, soyons honnêtes un instant, parce que ces mêmes prétendus oppresseurs me fournissent un emploi, un salaire plus que décent et par conséquent un logement.
N'allez toutefois pas me prendre pour une insensible :  cette guerre, ces bombardements constants, cette terreur qui se répand,… Tout ça me révolte, bien évidemment. D'autant plus que rien ne garantit que ce malade d'Allemand s'arrête à la conquête de l'Angleterre. Et s'il s'en prenait à l'Irlande ?

Quel est ton but dans la vie? Pourquoi es-tu à Londres ?

Quelles questions existentielles ! Vous avez vraiment du temps à perdre, dites donc ?!
La raison de ma présence à Londres est double : je suis ici pour gagner ma vie, et pour pouvoir en offrir une meilleure à ma famille. Pas besoin de rentrer dans plus de détails, si ?
Pour ce qui est de ma raison d'être, laissez-moi vous confier un secret. Mon rêve - même si bien évidemment ce n'est qu'un rêve - serait de me lancer dans le monde de l'art. Pas en tant qu'artiste, non, je n'ai pas le talent pour ça ! Non, plutôt comme critique pour un grand journal, ou peut-être… Metteuse en scène, ça serait le top. Vous m'imaginez, donnant des consignes aux acteurs les plus talentueux d'Hollywood ?!
Mais je m'emballe… On verra tout cela lorsque cette foutue guerre se terminera !




DERRIERE L'ECRAN
 
In the end, we'll all become stories

Clio

Bonjour à tous!! Je suis Clio, et j'ai 19 étés au compteur. Je suis étudiante en Histoire J'ai trouvé le forum via une certaine députée travailliste. Et puis je suis devenue schizophrène (once again)...




Dernière édition par Kathleen Kearney le Sam 27 Aoû - 20:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kathleen Kearney
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 32
☎Avatar & crédits : Sophie Rundle - Vintage Phonic
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Libre comme l'air !
☎Politiquement vôtre: Être Irlandaise est déjà bien assez compliqué...
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Sam 13 Aoû - 11:37





Life isn't about finding yourself. It's about creating yourself. 

Acte Premier, Scène 1 : Belfast, Mai 1917

I hope you don't mind that I put down in words how wonderful life is, now you're in the world

- Elle est…
- Magnifique. Elle te ressemble beaucoup.
- Où est Paddy ? Il faut qu'il vienne, qu'il la voie, il faut qu'il la tienne dans ses bras !
- Je… Je l'ignore, Mary. Il est sans doute sur le chemin, son patron a dû le retenir.

Le bébé aux cheveux déjà bruns semble s'éveiller soudain. Ses petits yeux, aux pupilles vert clair, s'ouvrent avec curiosité sur le monde qui l'entoure. Elle est dans les bras de celle qui l'a portée pendant neuf mois, et qui sourit maintenant tendrement. À côté du lit semblable à un champ de bataille, se tient une petite femme, au chignon couleur tourbe bien serré. Son air un peu sévère est démenti par son regard, empli d'une infinie douceur. Les deux sœurs profitent de ce moment de calme, répit bienvenu après les cris qui ont envahi la maison pendant plus de deux heures.

- Alors, où est-il ? Où est le bébé ?

L'homme hirsute qui pousse la porte à cet instant a encore ses chaussures et son manteau. Son souffle est court, et il lui faut quelques instants avant d'apercevoir le visage au milieu des couvertures. Alors, à son tour, son visage s'éclaire. Et tandis que la tante du nourrisson sort discrètement de la chambre, lui s'assied sur le lit. Sa femme, épuisée par le travail, ne songe même pas à lui reprocher de salir les draps, qui de toute manière sont bons à jeter. Elle se contente de lui tendre le paquet de langes, en murmurant

- C'est une fille… J'aimerais l'appeler Caitlyn.

À ces mots, la déception traverse les yeux du père. Brièvement, mais sûrement. Il se reprend bien vite, tentant maladroitement de camoufler son mouvement d'humeur. Il prend l'enfant dans ses bras musclés par une dizaine d'années de travail sur les docks, et affirme de sa voix forte

- Va pour Caitlyn, alors. Notre bébé…

Son regard quitte les draps et plonge dans celui de sa femme. Intensément. Il ne dit rien, mais elle peut lire dans ces yeux noirs tous les mots qu'il ne prononce pas. Leur mains se rejoignent, se serrent fort, pendant l'un de ces instants qui durent une éternité.



Acte Premier, Scène 2 : Belfast, Octobre 1927

I'd give anything to hear you saying one more time that the universe was made just to be seen by my eyes

Une pluie fine mais tenace enveloppe presque tendrement la maigre assemblée qui se tient, tête baissée, en un cercle rapproché. Le vent aux senteurs marines fait voler le crêpe noir autour des faces blêmes et des corps frêles, les fait semblables à des flammèches couleur de graphite. Alors que deux hommes au visage de pierre ébranlent le sol de leurs coups de pelle, un vieillard récite des paroles en latin d'une voix que la brise emporte parfois.
Au centre de cette petite foule, Caitlyn a bien grandi, et les évènements de ces derniers jours la vieillissent encore. Aucune larme ne coule sur ses joues rosies par le froid, mais son regard embrumé ne quitte pas le trou béant dans lequel descend le cercueil en bois. Elle revoit comme dans un film muet des images de son enfance défiler : la première dent qui tombe, les sourires, les petits bobos vite soignés d'un baiser, les câlins et les rires, rares mais si précieux. L'école primaire, les bancs de bois inconfortables comme ceux de l'église, lors des messes dominicales. Les promenades dans Belfast, le long de la côte, le visage souriant de celle qu'elle n'a jamais appelée que M'man,…
De part et d'autre, ses petits frères, des jumeaux prénommés Patrick et Eoin, pleurent en silence. Leurs mains serrent désespérément celles de leur aînée, leurs yeux rivés sur Patrick O'Cearnaigh Sr. Celui-ci, un bébé dans les bras, a le regard dur et fermé. Il ne desserre la mâchoire que pour remercier ceux qui s'en vont un par un, après avoir lancé la traditionnelle poignée de terre sur la tombe de sa femme.

Peu de mots ont été échangés. Personne n'en a vraiment besoin, si ce n'est Lily Cotter, la marraine de Caitlyn et sœur de la défunte. Elle seule demeure auprès de la famille éplorée, elle seule embrasse les trois orphelins en un geste de tendresse rare.

- Je suis là. Je serai toujours là pour vous, d'accord ?

Elle s'est agenouillée pour pouvoir regarder les enfants dans les yeux, qu'ils ont tous les trois identiques - vert bouteille, comme les siens.

- Galway n'est pas si loin que cela, et ma porte vous sera toujours ouverte… Je compte sur vous pour venir.



Acte Second, Scène 1 : Belfast, Mars 1936

You fill your cup with whatever bitter brew you're drinking, and you spend your life thinkin' of how to get away

Un mur en partie effondré. Des morceaux de brique rouge, du même rouge terne que le sang, éparpillés à travers la chaussée. De la fumée, des cris - beaucoup de cris. Elle a déjà vu des images d'explosion, bien sûr. Après tout, elle vit en Irlande et la guerre civile fait rage. Mais rien de ce qu'elle a vu n'aurait pu la préparer à cette vision d'horreur - il y a des choses qu'on n'est jamais prêt à voir.
Elle ne comprend pas. Comment peut-on causer ainsi la mort de gens, de vrais gens, de ces gens qu'elle croise tous les jours en allant travailler ? Des gens qui, d'ordinaire, rentrent chez eux, caressent la tête de leurs enfants ou de leur chien, embrassent leur femme ou leur mère, trouvent la vie dure et parfois injuste… Elle ne comprend plus. Comment son père, son propre père, peut-il donner naissance à des choses aussi terribles que ces bombes meurtrières ?

Caitlyn poursuit son chemin, détournant le regard. Quel droit aurait-elle d'aider les blessés, elle, la fille de l'artificier ? Et si c'était l'un des explosifs que son père passe tant de temps à préparer pour les révolutionnaires, qui venait d'exploser ? Non, décide-t-elle en baissant la tête. Il faut qu'elle aille travailler. Si elle arrive en retard, son patron pourrait décider de ne pas payer sa journée, et elle a désespérément besoin de cet argent. Le salaire paternel suffit à peine à couvrir la dette du loyer et la nourriture pour ses quatre enfants, alors il faut que l'aînée cumule les petits boulots, si elle veut pouvoir un jour emmener ses frères et sa petite sœur loin de la misère des docks.
Elle est ainsi secrétaire d'une petite firme d'export en journée, et ouvreuse au seul cinéma de la ville tous les soirs de la semaine. Si le premier est purement alimentaire, son second emploi la passionne. Elle a en effet le droit d'assister à certaines séances gratuitement - debout, mais c'est déjà ça - et s'est découvert un véritable amour pour les salles obscures, au fil des bobines et des entractes. La vie est tellement plus belle dans les films…



Acte Second, Scène 2 : Galway, Avril 1940

Did I really want you gone? If I'm really a winner, where did these demons come from?

Le train roule maintenant à travers la campagne irlandaise. Cela doit faire une bonne heure qu'il a quitté Galway, mais elle n'a pas bougé depuis le départ. Elle regarde fixement le paysage qui défile à toute allure, les gares qui se succèdent et finissent par se ressembler. Elle le sait, la dernière sera différente. Dublin, son port, et de là, un bateau pour l'Angleterre. Et puis Londres, enfin - mais ne brûlons pas les étapes.
La jeune brune se refuse à penser aux adieux, tendres et déchirants, qu'elle a faits à peine une heure plus tôt. Ailyn, en larmes du haut de ses 12 ans, ne comprenait pas la raison du départ de son aînée : quant à Patrick Jr et Eoin, 17 ans désormais, ils ne pleuraient pas. Mais leurs étreintes valaient toutes les larmes du monde. Caitlyn ne veut pas davantage songer à sa marraine, qui a maintenant la lourde charge d'élever ces trois enfants - elle s'en tirera, elle est forte.
Non, elle ne veut penser qu'aux raisons de son départ. Les regrets ne servent à rien, alors autant ne pas en avoir, n'est-ce pas ce que sa mère lui a toujours affirmé ? Alors elle revoit l'image de son père, ce colosse des docks qui l'a à peine vue grandir. Trop absorbé par son travail… Et surtout par la Cause, avec un C majuscule, la seule qui vaille la peine qu'on se batte pour elle : la libération du peuple d'Irlande. Ce qu'elle peut les haïr, lui et toute sa bande de républicains révolutionnaires ! Toujours à comploter, à planifier des attaques, sans jamais penser à ce que veut véritablement ce peuple dont ils prétendent défendre les intérêts. Parce que, franchement, qui voulait de ces bombes, celles que son père était si fier de poser ? Pas les civils, les "victimes collatérales", comme il aimait à les appeler… Voilà que, sans s'en rendre compte, elle parle déjà de lui au passé. De toute manière, qu'est-ce que ça peut bien lui faire ? Il n'a jamais été là pour elle, ni pour ses autres enfants d'ailleurs.
C'est elle, Caitlyn, qui a fait tourner la maison après la mort de sa mère : c'est elle qui a vu les premiers pas et entendu les premiers mots de la petite Ailyn. Elle encore qui a soigné les bosses de ses frères, elle toujours qui dès seize ans a quitté l'école pour commencer à travailler…
Le train roule toujours à travers la campagne irlandaise, et Caitlyn est plus décidée que jamais. Elle fait maintenant ses adieux les plus intimes, les adieux à son enfance et au pays qui l'a vue naître. Elle le sait, elle ne reviendra pas. Et elle fera tout son possible pour qu'un jour, ses frères et sa sœur puissent eux aussi échapper à l'Irlande, à leur père et à la guerre.



Acte Second, Scène 3 : Londres, Août 1940

The pavement is my friend, he'll take me where I need to go

Le haut soleil d'été fait de drôles de reflets dans les flaques boueuses entre les pavés inégaux. Le décor est presque identique, mais l'actrice principale a bien changé. Caitlyn O'Cearnaigh est devenue Kathleen Kearney, a coupé ses longs cheveux et a troqué l'accent irlandais pour un cockney presque parfait. Elle s'est trouvé un petit travail d'ouvreuse au Royal Albert Hall - c'est tout de même autre chose que l'unique cinéma de Belfast ! Elle envoie péniblement quelques livres par mois à sa famille, mais ce n'est encore qu'un début. Elle ne se laisse pas abattre, même pas par la déclaration de guerre à l'Allemagne nazie, qu'elle écoute à la radio avec ses colocataires - beaucoup sont des expatriés, certains même des Irlandais.
Certes, la vie n'est pas facile, mais lorsqu'elle marche en rue, Kathleen se sent libre. Et ça, ça n'a pas de prix. Lorsqu'elle arrive à l'entrée de l'immense bâtiment ovale, elle ressent comme à chaque fois un petit pincement au cœur. Comme chaque soir, elle relève ses cheveux, vérifie le moindre pli de sa jupe, affiche son plus beau sourire et rejoint ses collègues, qui discutent déjà potins et célébrités. Elle se glisse dans la situation, comme à son habitude, sans qu'on la remarque vraiment.
Un jour, peut-être, son nom sera sur les affiches que l'on voit partout… Pas tout en haut, non, mais en tout petits caractères, quelque part au bas des posters : Kathleen Kearney, Stage Director. Oui, ça sonne bien.



Acte Troisième, Scène 1 : Londres, Décembre 1940

And did you exchange a walk-on part in the war for a lead role in a cage ?

Une allumette unique, qu'elle tient du bout des doigts, se consume rapidement. Elle souffle juste avant que la flamme n'atteigne ses doigts. De justesse. L'odeur de bois brûlé se répand rapidement dans la petite chambre de bonne, juste assez pour qu'on le sente distinctement, pas assez pour inquiéter les voisins. Elle écrase l'extrémité noircie d'un geste décidé.
Elle ouvrirait bien la minuscule fenêtre qui donne sur la rue enneigée, mais l'étroite lucarne était déjà condamnée avant son arrivée. Aussi se contente-t-elle de se saisir d'une cuillère, avant de commencer à manger. Elle savoure cette délicatesse, la douceur de la crème et le croquant du chocolat qui se mêlent dans sa bouche : c'est la première folie qu'elle s'autorise depuis son arrivée à la capitale. Il faut dire qu'elle n'a pas eu grand-chose à célébrer, et puis, ce n'est pas comme si son salaire lui permettait de vivre dans le luxe…
Mais cette année, tout ça va changer. Et ce n'est même pas elle qui en a décidé ainsi ! Non, une fois n'est pas coutume, la bonne nouvelle est venue d'Irlande. Il y a près d'un mois maintenant que son père croupit en prison, après avoir été arrêté lors d'une opération sur les docks de Belfast. Suite à cet incident, dont elle ignore tout, voilà que Kathleen est interrogée par le très secret service d'espionnage britannique. Est-elle en contact avec son père ? Prévoit-elle un attentat sur le sol anglais ?  Pourquoi fréquente-t-elle des Irlandais proche des milieux nationalistes ? Elle ne repense jamais à cet interrogatoire sans une pointe de terreur. Le danger est passé, certes - mais c'était moins une. Si elle ne haïssait pas son paternel, si elle ne lui en voulait pas à ce point de les avoir abandonnés, elle et ses cadets, ses réponses auraient été bien différentes… Et sans doute n'aurait-elle pas reçu une offre d'emploi des plus particulières.Sans doute ne serait-elle pas devenue une agent du redoutable service d'espionnage britannique.
Car oui, après une semaine environ de silence radio, la voilà recontactée par les hommes en noir. Désire-t-elle vraiment nuire à la cause républicaine ? Est-elle prête à faire des sacrifices ? Elle passe des tests, auxquels elle ne comprend parfois rien, et dont elle n'est pas certaine des résultats. Jusqu'au jour où les hommes en noir reviennent. Une dernière fois - mais cette fois c'est la bonne. Elle devient officieusement une agent des services secrets de Sa Majesté.
Enfin, une agent, c'est encore beaucoup dire. Pour l'instant, elle suit d'intensives séances d'entraînement, dans tous les domaines possibles - et même parfois inimaginables : course, endurance, tir (elle maîtrise presque les petits fusils, mais pour les carabines, on repassera),… Mais aussi mémoire, mensonge, décryptage de codes de base et autres joyeusetés. Elle ne voit pas l'utilité de tout cela, mais elle sait déjà que le jour viendra où elle devra se servir de ces nouvelles capacités durement acquises.
Alors elle ferme les yeux en savourant ce moment de solitude, de calme. Le calme avant la tempête.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Art is the daughter of freedom
AND FREEDOM IS JUST ANOTHER WORD FOR "NOTHING LEFT TO LOSE"


Dernière édition par Kathleen Kearney le Mer 24 Aoû - 22:47, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Victoria Irvin
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 531
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Sam 13 Aoû - 12:00

Bienvenue à la fameuse Catherine What a Face hâte d'en lire plus ;)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


'Careless talk costs more than life'
"Was it a marriage made in heaven ? Was it a gift from god above ? Do you belive the things you told me or was it simply careless love ? You told me once when we were dreaming through life together we would walk. Those words of love seemed said in star light but now it seems like careless talk."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/
avatar
Maud Wallace
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 84
☎Avatar & crédits : Maquizz
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Il se cache derrière une retenue toute victorienne mais trois trésors y ont gravé leur nom de façon indélébile, Victoria, Winifred et George.
☎Politiquement vôtre: Le parti conservateur, what else ?
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Dim 14 Aoû - 13:37

Rebienvenue avec ce perso qui promet beaucoup au vu de ce que j'en ai lu ! *.*

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Femme de devoir
Ask not what your country can do for you
Ask what you can do for your country...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kathleen Kearney
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 32
☎Avatar & crédits : Sophie Rundle - Vintage Phonic
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Libre comme l'air !
☎Politiquement vôtre: Être Irlandaise est déjà bien assez compliqué...
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Dim 14 Aoû - 17:53

Merci pour ces gentils petits mots love
J'espère que le personnage tiendra ses promesses green

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Art is the daughter of freedom
AND FREEDOM IS JUST ANOTHER WORD FOR "NOTHING LEFT TO LOSE"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
James Alistair
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 327
☎Avatar & crédits : Perso & Tumblr
☎Age du perso : 30 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: A caser, selon mes soeurs
☎Politiquement vôtre: Travailliste
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Mer 17 Aoû - 13:05

Officiellement bienvenue sur le forum avec ce personnage original squee

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I've lost a lot a in this game. Another everyday face with no name, I'm not selling misery, so would you stay around with me. I know that you are afraid, the traces of war linger on my face but I'm not selling misery, maybe some day I'll feel home again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kathleen Kearney
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 32
☎Avatar & crédits : Sophie Rundle - Vintage Phonic
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Libre comme l'air !
☎Politiquement vôtre: Être Irlandaise est déjà bien assez compliqué...
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Sam 20 Aoû - 18:41

Merci (officiellement What a Face ) beaucoup !
La fiche devrait très bientôt être terminée... geek

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Art is the daughter of freedom
AND FREEDOM IS JUST ANOTHER WORD FOR "NOTHING LEFT TO LOSE"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Axel Stevenson
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 71
☎Avatar & crédits : Liam Hemsworth. Blondie pour l'avatar et Wiise pour la signature
☎Age du perso : 27 ans
Masculin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: célibataire, n'a pas le temps pour une histoire d'amour...
☎Politiquement vôtre: Neutre
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Sam 20 Aoû - 19:49

Bienvenue ou re bienvenue ? ^^

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I'm not a solitary person
« My country, my homeland, what else ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
James Alistair
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 327
☎Avatar & crédits : Perso & Tumblr
☎Age du perso : 30 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: A caser, selon mes soeurs
☎Politiquement vôtre: Travailliste
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Mar 23 Aoû - 17:48

Coucou ! Je vais que tu as bien avancé ta fiche jusqu'en août 40, est-elle terminée ? excited

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I've lost a lot a in this game. Another everyday face with no name, I'm not selling misery, so would you stay around with me. I know that you are afraid, the traces of war linger on my face but I'm not selling misery, maybe some day I'll feel home again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kathleen Kearney
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 32
☎Avatar & crédits : Sophie Rundle - Vintage Phonic
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Libre comme l'air !
☎Politiquement vôtre: Être Irlandaise est déjà bien assez compliqué...
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Mar 23 Aoû - 20:45

James
Re What a Face
Alors non, c'est (vraiment) presque fini, il ne me reste plus qu'un ou deux paragraphes à fignoler, je vous préviens dès que c'est fait geek

Axel
Ce sera "Re-Bienvenue" perv Merciii squee

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Art is the daughter of freedom
AND FREEDOM IS JUST ANOTHER WORD FOR "NOTHING LEFT TO LOSE"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Victoria Irvin
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 531
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Mer 24 Aoû - 22:06

Hello hello What a Face

J'ai parcourus ta fiche, que j'ai beaucoup aimée ^^ mais je trouve que ça manque de détails au niveau de son engagement au MI5, on ne devient pas agent "comme ça", son recrutement, son entrainement... Tu pourrais nous en dire un peu plus ? ;)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


'Careless talk costs more than life'
"Was it a marriage made in heaven ? Was it a gift from god above ? Do you belive the things you told me or was it simply careless love ? You told me once when we were dreaming through life together we would walk. Those words of love seemed said in star light but now it seems like careless talk."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/
avatar
Kathleen Kearney
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 32
☎Avatar & crédits : Sophie Rundle - Vintage Phonic
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Libre comme l'air !
☎Politiquement vôtre: Être Irlandaise est déjà bien assez compliqué...
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Mer 24 Aoû - 22:49

Coucou !
Merci What a Face Et voilà pour ce qui est de l'entraînement et du recrutement. Je n'ai pas vraiment ajouté grand-chose, je ne sais pas si c'est vraiment suffisant... :(

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Art is the daughter of freedom
AND FREEDOM IS JUST ANOTHER WORD FOR "NOTHING LEFT TO LOSE"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
James Alistair
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 327
☎Avatar & crédits : Perso & Tumblr
☎Age du perso : 30 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: A caser, selon mes soeurs
☎Politiquement vôtre: Travailliste
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Jeu 25 Aoû - 13:02

Bravo, tu es validé-e
Bienvenue à Londres



Comme d'habitude, ta fiche est très cool *.* Pas trop longue et bien écrite, on aimerait en avoir comme ça plus souvent ! Kathleen est vraiment intéressante, et je pense que tu peux en faire quelque chose de vraiment sympa ! Si ça pouvait nous ramener du MI-5 et des irlandais, ce serait le top !
J'ai pas grand chose à dire à part officiellement rebienvenue parmi nous avec ce chouette personnage ! Pour le reste, tu connais la maison perv


Te voilà officiellement parmi nous! Tu peux donc commencer par aller réserver ton avatar. Une fois cela fait, rends-toi dans la section mon passeport où tu pourras ouvrir tes liens ainsi que tes RPs. Tu y trouveras des codages (liens, fiche de RP, gestion de RP) déjà tout fait si tu ne sais pas trop où chercher, et ensuite, commencer à écrire. Dans cette partie, à partir de 100 messages, tu pourras aussi demander un logement, elle est pas chouette la vie?

Mais attend, ce n'est pas tout! Tu peux également pointer le bout de ton nez dans le flood et venir partager tes connaissances sur la Grande-Bretagne, le Royaume Uni et Londres pendant le conflit, on aime toujours apprendre des nouveautés c'est cool!

Il ne me reste plus qu'à te souhaiter un bon jeu, bienvenue à Londres!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I've lost a lot a in this game. Another everyday face with no name, I'm not selling misery, so would you stay around with me. I know that you are afraid, the traces of war linger on my face but I'm not selling misery, maybe some day I'll feel home again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kathleen Kearney
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 32
☎Avatar & crédits : Sophie Rundle - Vintage Phonic
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Libre comme l'air !
☎Politiquement vôtre: Être Irlandaise est déjà bien assez compliqué...
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Jeu 25 Aoû - 21:39

Rhooo, encore tant de compliments ! ange ange ange

Merci encore, ça me fait super plaisir de lire ça squee Je lance mes fiches dès la semaine prochaine !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Art is the daughter of freedom
AND FREEDOM IS JUST ANOTHER WORD FOR "NOTHING LEFT TO LOSE"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Isidore Hood
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 139
☎Avatar & crédits : Ben Wishaw
☎Age du perso : 30 ans
Masculin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Mon cœur bat au rythme des machines à coudre et mon amour est aussi passionné que mes coups de ciseaux...
☎Politiquement vôtre: Plutôt travailliste
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Jeu 25 Aoû - 22:27

Je viens de terminer ma lecture : cette fiche est aussi cool que bien écrite ! J'aime ce personnage happy

Re-bienvenue à Londres, Miss ! british

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Chemises d'organdi, chaussures de zébu
Cravate d'Italie et un méchant complet vermoulu...


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Axel Stevenson
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 71
☎Avatar & crédits : Liam Hemsworth. Blondie pour l'avatar et Wiise pour la signature
☎Age du perso : 27 ans
Masculin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: célibataire, n'a pas le temps pour une histoire d'amour...
☎Politiquement vôtre: Neutre
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth Ven 26 Aoû - 12:13

Ah ben re bienvenue dans ce cas ;)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I'm not a solitary person
« My country, my homeland, what else ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
is my name and only mine
Informations
Passeport

MessageSujet: Re: KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth

Revenir en haut Aller en bas
 
KATHLEEN ▽ Lies travel faster than the truth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kathleen Jones
» De surprise en surprise [Kathleen]
» You are the truth, out screaming in this lies ♫ [ABANDONNE]
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Number One Contender for the LMDC Unified Tag Team Titles Zac Ericson & Carlito Vs R-Truth & Daniel Bryan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keep Calm and Carry On ::  :: Can I see your ID ? :: Congratulations-
Sauter vers: