AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 If you did more riding and less talking you might start winning some races ▷ Maud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Victoria Irvin
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 532
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:

MessageSujet: If you did more riding and less talking you might start winning some races ▷ Maud Dim 25 Déc - 11:01


If you did more riding and less talking you might start winning some races
MAUD WALLACE




Victoria se dandinait d'un pied sur l'autre sans vraiment savoir quoi faire. Elle était là, une coupe de champagne à la main, dans une jolie petite robe pêche, satinée, avec un manteau qui lui mettait la taille en valeur, ses cheveux relevés en un savant chignon et un chapeau à voilette pour agrémenter le tout, voilette comprise bien évidemment. Ses gants blancs qui enserraient la coupe lui paraissaient presque étrange. Elle était loin la caporale... Elle était là, à l'hyppodrome d'Epsom, en civile, en miss parfaite, faisant la conversation aux gens qu'elle croisait qui étaient des gens de sa vie d'avant, avant la guerre, avant le pilotage... Et elle avait l'impression de tenir un rôle. Impression fugace, qu'elle combattait, se jurant en elle-même qu'elle était toujours la même, mais l'impression diffuse était bien là. Les petits fours étaient les mêmes ou presque, le champagne était toujours là. Ce n'étaient pas les rations de l'armée, c'était certain. Elle se sentait privilégiée, choyée dans ce milieu. Elle avait faillit venir en uniforme, mais elle savait que cela n'aurait pas plu à ses parents. Ni à son beau-père, et encore moins à Teddy qui se tenait à quelques pas, lui dans son bel uniforme... Victoria trouvait cela injuste, que son fiancé soit loué pour son uniforme alors qu'elle devait cacher le sien. Aucune jeune femme de son âge présente ne le portait. Etait-ce par "honte" ou parce que - elle le savait - certaines prenaient la guerre pour un jeu, le moyen de se mettre en avant...

Mais la guerre fut rapidement balayée des pensées de Victoria alors que le moment qu'elle redoutait venait de se placer devant elle. Son père... et sa mère. Réunis au même moment, au même endroit. Teddy avait fait les politesses de circonstances à ses deux beaux-parents avant de filer rejoindre certains de ses amis, laissant Victoria s'occuper de ses géniteurs. Adorable. Le silence était de plomb, mais aucun de Lord Irvin ou de Lady Wallace ne semblaient vouloir laisser leur fille avec l'autre, puisqu'ils la voyaient trop peu. Victoria s'efforçait tant bien que mal de faire la conversation, sans l'orienter vers un sujet sensible - son travail par exemple, bien que cela aurait mit ses parents d'accord... Contre elle. Elle excédait dans cet art qui était de faire une conversation sans rien vraiment dire. Dommage que cela ne compte pas comme une matière à part entière dans ces pensionnats qu'elle avait fréquentés adolescente. Elle savait aussi que la course la plus importante du jour était vitale pour son père et les quelques chevaux qu'il faisait entrainer dans le manoir familial. Le Roi était là, ainsi que le premier ministre Churchill. Jusque là, les courses qui avaient lieu étaient juste un divertissement. Il y avait encore une quarantaine de minutes avant l'événement du jour.

-Papa, pensez-vous que Shining a une chance de l'emporter? demanda alors la jeune femme, faisant bien sûr semblant de ne pas sentir la tension entre ses parents qui ne se voyaient presque plus depuis qu'ils avaient divorcé. N'auraient-ils pas Victoria en commun, jamais ils ne se seraient adressés la parole à nouveau.

-Je l'espère, son père se rengorgea,
il aimait ses chevaux. Tu ne l'as pas vu depuis bien longtemps mais il est puissant et rapide. Reste à voir ce que la concurence a à nous opposer. Sait-on jamais...

La jeune femme voyait briller une lueur d'espoir dans les yeux de son père, lueur qu'elle connaissait bien. Il brigait, si non la première place, au moins un podium. Il était vrai que Victoria n'avait vu le cheval depuis plusieurs mois. Il avait trois ans, le début des courses.

-Je l'espère pour vous. Avez-vous parié, Maman? Plaisanta Victoria, sachant très bien que ce n'était pas le genre de sa mère, mais espérant la dérider.

D'ailleurs, où était Winnie? Sa petite soeur semblait avoir disparu de la circulation. Elle était arrivée avec sa mère, avait embrassé Victoria, et plus rien. Ah si, elle l'apperçu au loin, avec Teddy. Les traitres, tous les deux, elle leur dirait deux mots plus tard. Ils ne l'auraient pas volé.

-Oh, Lady Smith est là-bas, je ne l'ai pas vue depuis une éternité, je reviens dans un instant.

Victoria se débarrassa de son verre vers le premier serveur venu et fendit la foule, avec un ouf de soulagement. La tension était insupportable avec ses parents. Loin de se diriger vers Lady Smith elle prit la direction des escaliers, pour avoir un moment de solitude. L'odeur des chevaux qui lui rappelait tant de souvenirs était bien présente. Les étés dans le manoir familial, à courir et se cacher dans le foin, à faire de longues promenades, et les automnes de chasse à courre... Elle eut soudain envie de voir Shining. Sur ses petits talons, elle descendit les escaliers et prit le chemin des écuries. Il suffit de dire qu'elle était la fille de son père pour qu'on la laisse entrer sans souci. Le nom de chaque cheval était écrit sur sa porte de box, Victoria sourit. C'était une vraie fourmilière. Les Jockeys étaient certainement à la pesée. Pourtant, tout était étrangement calme vers le box du jeune champion de son père. Elle fronça les sourcils.

-Henry! Appela-t-elle en reconnaissant le palfrenier de la maison.

-Miss Vicky! Miss Vicky c'est un désastre, votre papa ne sera pas content, pas content du tout!

Victoria franchit encore la distance qui les séparait et flatta l'encolure du cheval qui, effectivement, n'était qu'à peine pansé.

-Que se passe-t-il?

Mr Halloway, l'entraineur, arriva à grand pas.

-Miss Vicky, vous ne pouvez pas rester là, nous avons une... situation à gérer.

-Nous n'avons plus de Jockey, s'exclama le palfrenier, paniqué.

-Quoi?
s'écria Victoria, abasourdie.

Et la course commençait maintenant dans trente minutes...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


'Careless talk costs more than life'
"Was it a marriage made in heaven ? Was it a gift from god above ? Do you belive the things you told me or was it simply careless love ? You told me once when we were dreaming through life together we would walk. Those words of love seemed said in star light but now it seems like careless talk."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/
 
If you did more riding and less talking you might start winning some races ▷ Maud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Talking to the moon ◎ 12/07 | 01h25
» The little blond riding girl (PV Aioros)
» They’re talking about you boy, but you still the same. (13/06 à 22h22)
» Keep talking and nobody explodes... your head
» 03. Quand les sangs se mêlent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keep Calm and Carry On ::  :: Autour de Londres :: Hippodrome d'Epsom-
Sauter vers: