AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 No Boys Allowed ๑ Winnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Victoria Irvin
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 531
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:

MessageSujet: No Boys Allowed ๑ Winnie Lun 6 Mar - 22:20


No Boys Allowed
There were never such devoted sisters



Victoria referma la porte de sa chambre derrière elle et soupira. Cette maison, elle ne l’avait jamais vraiment considérée comme la sienne. Elle savait où étaient les choses, connaissait les pièces, les moindres détails, mais bien qu’elle soit chez sa mère, ce n’était pas véritablement sa maison. Même en cumulant la totalité du temps qu’elle avait passé ici, elle devait à peine atteindre l’année, sur les 24 qu’elle avait passées sur cette terre jusque là. Ce n’était pas la faute de sa mère ou de George, bien évidemment. Son père avait décidé qu’il élèverait sa fille, elle avait donc passé bien plus de temps dans le château des Cornouailles que dans la maison londonienne de sa mère. Mais Lady Maud avait toujours tout fait pour que sa fille aînée s’y sente le plus à l’aise possible. Elle avait sa propre chambre, décorée avec goût et subtilité, et de la place dans la garde robe. Ce n’était pas le petit sac qu’elle avait apporté qui allait prendre énormément de place. Elle se demandait bien pourquoi elle avait accepté. Elle préférait la maison de son père, à quelques rues de là - divorcés, certes, mais toujours du même milieu, habitant donc toujours les mêmes quartiers - qui était vide ou presque. Son père et sa belle-mère étaient retournés à Conway, superviser l’activité de la ferme pour l’effort de guerre. Chacun participait comme il pouvait. Là-bas, étant seule avec la bonne et le gardien, cela lui suffisait, pour le peu de temps qu’elle y passait sur ses jours de permission quand elle ne sortait pas avec les filles, ou avec un certain polonais, Teddy se contentant de venir l’embrasser rapidement le soir, devant le dortoire; il n’aurait pas été convenable qu’il y rentre.

Si Victoria avait accepté, bon gré mal gré, de venir chez sa mère, c’était à cause du chantage affectif qu’elle savait si bien lui faire. Pas à propos d’elle, mais à propos de son mariage. Ce fichu mariage que Lady Maud semblait bien plus pressée de voir se réaliser que sa fille, alors qu’elle étiat la mariée. Il y avait quelque chose d’étrange dans cette histoire. Plus le temps passait et moins Victoria n’était pressée de voir la cérémonie véritablement arriver. Pas de date, pas de liste d’invités, pas de dress code - c’est à dire uniforme ou non pour ces messieurs, question primordiale - ... Maud semblait vouloir que sa fille s’y penche sérieusement, et entre la fluctuation de ses sentiments, Karol venu chambouler sa vie - et il fallait à tout prix que personne ne le sache, elle n’en avait parlé à personne, pas à même à Olivia ou Ashna - et son travail au ministère - autre sujet de discorde constant avec sa mère, elle qui ne lui avait jamais causé de souci avant «  cette horrible guerre » - elle n’avait ni le temps, ni l’envie de s’y pencher. Il ne manquerait plus qu’on lui annonce que la date avait été fixée entre sa mère et le père de Teddy, et les deux fiancés tomberaient sans doute des nues, Teddy ne semblant apparemment pas plus concerné que cela lui non plus, mais il paraissait qu’à partir du moment où ils avaient fait leur demande, ces messieurs pouvaient se désintéresser du reste, du moment qu’ils étaient devant l’autel le jour dit, en costume.

Victoria n’avait pas vraiment prit le temps de saluer qui que ce soit, si ce n’était le majordome qui lui avait ouvert. Elle arrivait directement du ministière, et savait bien que si son beau-père se montrait positif, mais un rien indifférent, à son port de l’uniforme, il n’en était pas de même de la part de lady Maud, aussi était-elle montée aussi sec pour se changer pour le diner. La bonne de sa mère était rapidement passée pour l’aider, mais elle l’avait renvoyé, elle avait surtout besoin d’un instant. Affaires pausées sur le lit, sac ouvert sur ses effets, elle en sorti son nécessaire de toilette, retira son calot, sa veste d’uniforme et sa petite cravate, défit les premiers boutons, et sa bague de fiançaille autour de sa chaine. Elle redevenait civile, il était temps de la remettre. Elle s’assit à la coiffeuse et détacha l’attache, examinant la bague un instant. Plus le temps passait, moins elle se sentait légitime de la porter. Elle soupira un instant avant de retirer le lien de métal et d’enfiler sa bague de fiançaille à l’annulaire gauche. Les minuscules rubis et le diamant scintillèrent un instant. Elle serra le poing, décidant de ne plus y penser et défit son petit chignon strict pour se brosser les cheveux. Cela ne lui ferait sans doute pas de mal, elle n’aurait ensuite plus qu’à passer la robe fleurie qu’elle avait apportée pour le diner.

Alors qu’elle finissait de mettre les mèches lui tombant sur le visage en arrière à l’aide d’une barette, on ouvrit la porte sans qu’elle ait entendu frappé. Pensant d’abord qu’il s’agissait à nouveau de la bonne de sa mère, la jeune rousse se contenta de lancer:

-Je n’ai toujours pas besoin d’aide, merci.

Mais n’entendant pas de réponse, elle se tourna vers l’intruse... Qui était en fait sa soeur cadette, Winifred, dans son uniforme WVS, brassard autour du bras. Personne n’aurait pu croire qu’elles n’étaient « que » demies soeurs, tant elles se ressemblaient quand on les mettait côte à côte.

-Winnie ! S’exclama Victoria en la voyant. Je croyais que tu rentrerais à peine à temps pour le diner.

Victoria se leva et tendit les bras à sa cadette. Les deux jeunes filles ne se voyaient que très peu. Elle était ravie de pouvoir profiter un peu plus de sa jeune soeur.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


'Careless talk costs more than life'
"Was it a marriage made in heaven ? Was it a gift from god above ? Do you belive the things you told me or was it simply careless love ? You told me once when we were dreaming through life together we would walk. Those words of love seemed said in star light but now it seems like careless talk."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/
avatar
Winifred Wallace
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 26
☎Avatar & crédits : Eriam & Frimelda
☎Age du perso : 17 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: célibataire
☎Politiquement vôtre: en digne fille de son père, elle soutient le parti conservateur
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: No Boys Allowed ๑ Winnie Mer 8 Mar - 12:28



No Boys Allowed
Rien ne vaut une amie sinon une sœur

Sur la pointe des pieds, Winifred remettait un livre à sa place dans la bibliothèque. Une fois fait, elle regarda pour la énième fois l'heure sur la montre à gousset que son père lui avait offerte, un joli objet finement ciselé d'or et d'argent avec, sur le clapet intérieur, ses initiales: deux WW tout en boucle entouré de gravures de roses.

La bibliothécaire à ses côtés, la regardait avec une moue interrogatrice, puis lui demanda: Miss Wallace, pourquoi regardez-vous votre montre comme ça?
Winifred rangea, d'un coup de poignet gracieux, sa montre dans sa poche et répondu: Ma soeur aînée va passer quelques jours à la maison... Je regardais l'heure pour savoir si elle était làElle poursuivit: d'ailleurs, je quitterais plus tôt pour l'accueillir en bonne et due forme!
Son ton ne laissait pas la place à un avis antagoniste. Personne ne l'empêcherait à quitter son travail de volontaire plus tôt si elle le désirait. D'ailleurs, peu de personnes pouvaient se risquer à aller à l'encontre des volontés de Winifred Wallace, ces dernières se comptant sur les doigts d'une main: sa mère, son père et Victoria: sa demie-sœur aînée. Cependant, ces trois personnes n'étant pas là...Winnie n'en ferait qu'à sa tête, comme d'habitude!


Au bout de deux heures, elle avait enfin fini de travailler. La bibliothèque était rangée, les dossiers classés et en ordre! Winnie pouvait repartir chez ses parents où Vicky devait s'installer. Une de ses collègues vint lui annoncer que son chauffeur était arrivé. Depuis le début de la guerre, elle avait défense absolue de sortir toute seule et, le plus souvent, c'était son chauffeur qui l'accompagnait. Ce dernier était aussi garde du corps. Elle soupira en se disant que si jamais une bombe venait à tomber sur le chemin, ce n'est point cette espèce d'armoire à glaces aussi sympathique que la Tour de Londres qui la protégerait. Mais bon, cela rassurait son père alors...
Rassemblant ses affaires mais ne prenant pas le temps de se changer, elle sorti et repéra son chauffeur qui lui ouvrit la porte. Bientôt, elle pris la direction de la demeure familiale.

Arrivée sur place, Winnie n'attendit pas qu'on lui ouvre la porte. Elle l'ouvrit en grand et monta les marches du perron deux par deux. L'ayant vu arriver, le majordome des Wallace ouvrit et la salua pendant qu'elle tendait son manteau à une domestique. Victoria est là?
Oui Miss, mais on ne vous attendait pas si tôt! On croyait que vous rentreriez que pour le repas
Et bien, comme vous le voyez: vous vous trompiez! Maintenant, si vous voulez bien m'excuser! répondit-elle avec son culot habituel tout en remettant son chignon légèrement décoiffé. Calmement, même si son instinct lui disait de courir (une dame ne court pas comme dirait sa mère!), elle se dirigea vers la chambre de Victoria et entra sans s'annoncer.
-Je n’ai toujours pas besoin d’aide, merci.

Et ben, quel accueil! Se dit-elle. Profitant de son silence, son aînée se tourna et écarquilla les yeux en la voyant. -Winnie !Présente! sourit-elle. Je croyais que tu rentrerais à peine à temps pour le diner. Ceci explique l'accueil! Quand Victoria lui ouvrit ses bras, elle courra si lover. Un câlin plus tard, elle répondu: il n'y avait plus beaucoup à faire. Je suis partie pour te saluer et discuter un peu...Parler devant Mère et Père, ce n'est pas très fraternel!

♡ ♡ ♡
MACFLY

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Freedom & Beauty



Dernière édition par Winifred Wallace le Jeu 11 Mai - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Victoria Irvin
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 531
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: No Boys Allowed ๑ Winnie Sam 18 Mar - 11:25

L’un des désavantages d’avoir des parents divorcés était que l’on voyait toujours plus l’un que l’autre, surtout dans le cas de Victoria, bien qu’adolescente, ce qu’elle voyait le plus, était sa pension pour jeunes filles de bonnes familles. Elle avait tout de même passé beaucoup plus de temps à Conway avec son père qui gérait son domaine, qu’à Londres avec sa mère très impliquée dans la vie mondaine et les cercles d’influences. Cela avait marqué le caractère de la jeune femme qui était beaucoup plus douce que Lady Wallace, plus naïve aussi. Elle ne se rappelait pas avoir tenu tête à ses parents, à part pour apprendre à piloter - et quelle opposition. Victoria reconnaissais beaucoup plus de points communs entre Winifred et sa mère : le même caractère, la même détermination, l’envie de réussir et de n’en faire qu’à sa tête... Mais Victoria savait aussi que sa mère avait tendance à vouloir qu’on fasse ce qu’elle disait, pas ce qu’elle faisait, ce qui causait tous ces petits problèmes de compréhension avec sa cadette. C’était presque amusant de les regarder se disputer, du moment qu’on ne tentait pas de s’interposer, sinon leurs foudres se retournaient contre vous. C’était comme regarder quelqu’un se disputer avec son reflet. George n’aidait pas toujours. Il n’avait d’yeux que pour sa fille unique, bien qu’il ne soit pas très présent - surtout en ce moment.Victoria n’espérait qu’une chose, que cette soirée se passerait du mieux possible. Elle irait travailler directement au ministère depuis la maison pendant ces quelques jours. Heureusement qu’elle travaillait de jour cette semaine, c’était bien la seule raison qui l’avait poussée à accepter de venir jusque là et prendre les transports tous les jours.

Si elle ne voulait pas trainer trop longtemps en uniforme dans la maison, c’était aussi pour éviter les conflits. Sa mère remuait ciel et terre pour qu’elle la rejoigne au WVS, mais le contrat de Victoria avec l’armée devait durer tout le temps de la guerre, quelle que soit la durée de celle-ci, pour le moment. Elle ne pouvait pas démissionner de la sorte, au grand damne de Lady Wallace. On ne pouvait pas toujours se montrer plus fort que le gouvernement. Victoria n’avait donc pas envie de subir une fois de plus les arguments maternels. Au final, elle ne risquait pas plus sa vie au ministère que dans une station de métro à faire du thé pour les réfugiés. Sa mère exagérait parfois, voir même souvent. Mais elle ne voulait pas une énième leçon de moral, pas plus qu’une discussion sur le fait que, si elle avait véritablement respecté son rang, elle aurait rejoint le WRNS, pas la WAAF, comme Olivia et les autres jeunes femmes de son milieu. A se demander si sa mère savait vraiment ce que sa filleule faisait au WRNS, leur joli uniforme avec son petit chapeau saillant ne faisait pas tout. Et s’’il fallait être futile, l’uniforme bleu de la WAAF lui allait beaucoup mieux au teint, que sa mère le veuille ou non.

Elle avait décidé de passer une robe civile, mais un rien formelle, pour le diner. Plongée dans ses pensées en se brossant les cheveux, c’est avec surprise et ravissement qu’elle vit sa soeur entrer dans sa chambre. Elle lui tendit les bras et celle-ci vint s’y précipiter. Les deux jeunes femmes ne se ressemblaient pas vraiment, autant au niveau du caractère - nous l’avons déjà vu - que du physique, Victoria était plus grande, les cheveux roux plus foncés que ceux de sa soeur. Winnie portait l’uniforme vert des WVS, ressemblant presque à ceux des femmes de l’ATS, cela accentuait la différence entre les deux soeurs.

-Il n'y avait plus beaucoup à faire. je suis partie pour te saluer et discuter un peu...parler devant mère et père, ce n'est pas très fraternel!


Victoria relacha sa soeur et la tint à bout de bras par les épaules, l’observant. Cela l’amusait toujours quand elle prenait un ton si formel avec elle, elle jouait à l’adulte, adulte qu’elle était presque désormais. Elle l’inspecta des pieds à la tête avant de plonger son regard dans le sien.

-Et qu’y a-t-il donc de si sérieux?

Elle l’inspecta à nouveau.

-Est-ce ton bal des débutantes qui te perturbe? Tu sais que mère fera tout pour que tu aies ta robe en temps et en heure. Le contraire serait d’ailleurs étonnant, voir même impossible,
plaisanta l’aîné.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


'Careless talk costs more than life'
"Was it a marriage made in heaven ? Was it a gift from god above ? Do you belive the things you told me or was it simply careless love ? You told me once when we were dreaming through life together we would walk. Those words of love seemed said in star light but now it seems like careless talk."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/
avatar
Winifred Wallace
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 26
☎Avatar & crédits : Eriam & Frimelda
☎Age du perso : 17 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: célibataire
☎Politiquement vôtre: en digne fille de son père, elle soutient le parti conservateur
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: No Boys Allowed ๑ Winnie Jeu 11 Mai - 17:50



No Boys Allowed
Rien ne vaut une amie sinon une sœur

Winnie adorait Victoria. Elle savait qu'elle pourrait toujours compter sur son aînée et que cela n'allait être ni les années, ni la distance qui pourraient les séparer. D'ailleurs, sur certains points,
la jeune femme préférait discuter avec sa sœur plutôt qu'avec sa mère... Pourquoi?
A cause du caractère semblable entre elle et sa noble maman. Elles étaient aussi têtues l'une que l'autre et leurs discussions pouvaient vite tourner en crise. Victoria, tant qu'à elle, devait avoir hérité du caractère de son père, l'ex mari de Maud. Elle était calme,
réfléchie et attendait d'avoir toutes les versions avant d'en donner un avis définitif...
Enfin, le pensait la jeune rouquine. Elle n'avait pas beaucoup rencontré le premier mari de sa mère... Pas spécialement par manque d'intérêt pour ce dernier mais parce que,
malgré tout, elle avait assez de respect en elle pour éviter de se pavaner devant lui...Que devait penser Lord Irvin en la voyant, elle, le fruit de l'amour de sa précédente union avec son nouveau mari?

Donc, tout ça pour dire, qu'elle ne ne connaissait pas assez Irvin pour connaitre son caractère!


Retournant au présent: Winnie était avec sa sœur et lui annonça devoir parler en privé avec elle. De choses privées et importantes. Elle repéra vite la moue amusée de Victoria. Encore une qui refusait de la voir grandir! Pensa t'elle. Mais bon...Cela n'a pas que des inconvénients. -Et qu’y a-t-il donc de si sérieux?
Winnie plissa les lèvres, ne sachant pas par quoi commencer puis Vicky lui lança:-Est-ce ton bal des débutantes qui te perturbe? Tu sais que mère fera tout pour que tu aies ta robe en temps et en heure. Le contraire serait d’ailleurs étonnant, voir même impossible  Winnie rigola: C'est le moins que l'on puisse dire. Elle est réglée comme une horloge et si quelque chose ne va pas dans son sens, c'est la fin du monde! Si je ne suis pas la plus belle pour aller danser...Je vois sa crise de nerf d'ici! elle soupira:je suis bien placée pour le savoir: j'ai hérité de ce trait de caractère, de toute évidence!
Têtues et perfectionnistes, telles étaient Maud Wallace et sa fille: Winifred.

Il y a de ça...Mais je fais confiance à notre mère. Nous avons déjà convenu de la couleur de la robe, plus que la forme et trouver quelqu'un qui acceptera de me la faire pendant les temps qui courent et ça sera bon! Elle marqua un temps d'arrêt et se lança: Mais c'est plutôt de toi dont je veux parler... Je sais que c'était sensé être plus ou moins secret mais j'ai entendu dire que ta visite était pour parler de ton futur mariage...C'est la vérité? Elle se tu. Winifred était têtue, perfectionniste, individualiste... Mais elle était, malgré tout, capable de s'inquiéter pour les autres. Surtout quand elle partageait leur sang. Elle laissa sa sœur prendre son temps pour lui répondre.

♡ ♡ ♡
MACFLY

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Freedom & Beauty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
is my name and only mine
Informations
Passeport

MessageSujet: Re: No Boys Allowed ๑ Winnie

Revenir en haut Aller en bas
 
No Boys Allowed ๑ Winnie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TNA 4 janvier. Scott Hall, X-Pac, Nasty Boys... et Hogan!
» Canadian aid worker guilty of assaulting Haitian boys
» Un .gif animé de Winnie...
» Winnie l'Ourson... le nounours d'Aline...
» Nils Relationships || You like Swedish boys ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keep Calm and Carry On ::  :: West End :: Habitations-
Sauter vers: