AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 No Boys Allowed ๑ Winnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
☎Messages : 639
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 25 ans
Féminin

Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:
MessageSujet: No Boys Allowed ๑ Winnie Lun 6 Mar - 22:20


No Boys Allowed
There were never such devoted sisters



Victoria referma la porte de sa chambre derrière elle et soupira. Cette maison, elle ne l’avait jamais vraiment considérée comme la sienne. Elle savait où étaient les choses, connaissait les pièces, les moindres détails, mais bien qu’elle soit chez sa mère, ce n’était pas véritablement sa maison. Même en cumulant la totalité du temps qu’elle avait passé ici, elle devait à peine atteindre l’année, sur les 24 qu’elle avait passées sur cette terre jusque là. Ce n’était pas la faute de sa mère ou de George, bien évidemment. Son père avait décidé qu’il élèverait sa fille, elle avait donc passé bien plus de temps dans le château des Cornouailles que dans la maison londonienne de sa mère. Mais Lady Maud avait toujours tout fait pour que sa fille aînée s’y sente le plus à l’aise possible. Elle avait sa propre chambre, décorée avec goût et subtilité, et de la place dans la garde robe. Ce n’était pas le petit sac qu’elle avait apporté qui allait prendre énormément de place. Elle se demandait bien pourquoi elle avait accepté. Elle préférait la maison de son père, à quelques rues de là - divorcés, certes, mais toujours du même milieu, habitant donc toujours les mêmes quartiers - qui était vide ou presque. Son père et sa belle-mère étaient retournés à Conway, superviser l’activité de la ferme pour l’effort de guerre. Chacun participait comme il pouvait. Là-bas, étant seule avec la bonne et le gardien, cela lui suffisait, pour le peu de temps qu’elle y passait sur ses jours de permission quand elle ne sortait pas avec les filles, ou avec un certain polonais, Teddy se contentant de venir l’embrasser rapidement le soir, devant le dortoire; il n’aurait pas été convenable qu’il y rentre.

Si Victoria avait accepté, bon gré mal gré, de venir chez sa mère, c’était à cause du chantage affectif qu’elle savait si bien lui faire. Pas à propos d’elle, mais à propos de son mariage. Ce fichu mariage que Lady Maud semblait bien plus pressée de voir se réaliser que sa fille, alors qu’elle étiat la mariée. Il y avait quelque chose d’étrange dans cette histoire. Plus le temps passait et moins Victoria n’était pressée de voir la cérémonie véritablement arriver. Pas de date, pas de liste d’invités, pas de dress code - c’est à dire uniforme ou non pour ces messieurs, question primordiale - ... Maud semblait vouloir que sa fille s’y penche sérieusement, et entre la fluctuation de ses sentiments, Karol venu chambouler sa vie - et il fallait à tout prix que personne ne le sache, elle n’en avait parlé à personne, pas à même à Olivia ou Ashna - et son travail au ministère - autre sujet de discorde constant avec sa mère, elle qui ne lui avait jamais causé de souci avant «  cette horrible guerre » - elle n’avait ni le temps, ni l’envie de s’y pencher. Il ne manquerait plus qu’on lui annonce que la date avait été fixée entre sa mère et le père de Teddy, et les deux fiancés tomberaient sans doute des nues, Teddy ne semblant apparemment pas plus concerné que cela lui non plus, mais il paraissait qu’à partir du moment où ils avaient fait leur demande, ces messieurs pouvaient se désintéresser du reste, du moment qu’ils étaient devant l’autel le jour dit, en costume.

Victoria n’avait pas vraiment prit le temps de saluer qui que ce soit, si ce n’était le majordome qui lui avait ouvert. Elle arrivait directement du ministière, et savait bien que si son beau-père se montrait positif, mais un rien indifférent, à son port de l’uniforme, il n’en était pas de même de la part de lady Maud, aussi était-elle montée aussi sec pour se changer pour le diner. La bonne de sa mère était rapidement passée pour l’aider, mais elle l’avait renvoyé, elle avait surtout besoin d’un instant. Affaires pausées sur le lit, sac ouvert sur ses effets, elle en sorti son nécessaire de toilette, retira son calot, sa veste d’uniforme et sa petite cravate, défit les premiers boutons, et sa bague de fiançaille autour de sa chaine. Elle redevenait civile, il était temps de la remettre. Elle s’assit à la coiffeuse et détacha l’attache, examinant la bague un instant. Plus le temps passait, moins elle se sentait légitime de la porter. Elle soupira un instant avant de retirer le lien de métal et d’enfiler sa bague de fiançaille à l’annulaire gauche. Les minuscules rubis et le diamant scintillèrent un instant. Elle serra le poing, décidant de ne plus y penser et défit son petit chignon strict pour se brosser les cheveux. Cela ne lui ferait sans doute pas de mal, elle n’aurait ensuite plus qu’à passer la robe fleurie qu’elle avait apportée pour le diner.

Alors qu’elle finissait de mettre les mèches lui tombant sur le visage en arrière à l’aide d’une barette, on ouvrit la porte sans qu’elle ait entendu frappé. Pensant d’abord qu’il s’agissait à nouveau de la bonne de sa mère, la jeune rousse se contenta de lancer:

-Je n’ai toujours pas besoin d’aide, merci.

Mais n’entendant pas de réponse, elle se tourna vers l’intruse... Qui était en fait sa soeur cadette, Winifred, dans son uniforme WVS, brassard autour du bras. Personne n’aurait pu croire qu’elles n’étaient « que » demies soeurs, tant elles se ressemblaient quand on les mettait côte à côte.

-Winnie ! S’exclama Victoria en la voyant. Je croyais que tu rentrerais à peine à temps pour le diner.

Victoria se leva et tendit les bras à sa cadette. Les deux jeunes filles ne se voyaient que très peu. Elle était ravie de pouvoir profiter un peu plus de sa jeune soeur.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


It's a quarter past midnight
and the sirens are mending some hearts



©ROGERS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/
avatar
☎Messages : 47
☎Avatar & crédits : Sophie Turner -Zuz' & EXORDIUM.
☎Age du perso : 17 ans
Féminin

Carnet
☎Mon coeur, mon amour: célibataire
☎Politiquement vôtre: en digne fille de son père, elle soutient le parti conservateur
☎En Pagaille:
MessageSujet: Re: No Boys Allowed ๑ Winnie Mer 8 Mar - 12:28



No Boys Allowed
Rien ne vaut une amie sinon une sœur

Sur la pointe des pieds, Winifred remettait un livre à sa place dans la bibliothèque. Une fois fait, elle regarda pour la énième fois l'heure sur la montre à gousset que son père lui avait offerte, un joli objet finement ciselé d'or et d'argent avec, sur le clapet intérieur, ses initiales: deux WW tout en boucle entouré de gravures de roses.

La bibliothécaire à ses côtés, la regardait avec une moue interrogatrice, puis lui demanda: Miss Wallace, pourquoi regardez-vous votre montre comme ça?
Winifred rangea, d'un coup de poignet gracieux, sa montre dans sa poche et répondu: Ma soeur aînée va passer quelques jours à la maison... Je regardais l'heure pour savoir si elle était làElle poursuivit: d'ailleurs, je quitterais plus tôt pour l'accueillir en bonne et due forme!
Son ton ne laissait pas la place à un avis antagoniste. Personne ne l'empêcherait à quitter son travail de volontaire plus tôt si elle le désirait. D'ailleurs, peu de personnes pouvaient se risquer à aller à l'encontre des volontés de Winifred Wallace, ces dernières se comptant sur les doigts d'une main: sa mère, son père et Victoria: sa demie-sœur aînée. Cependant, ces trois personnes n'étant pas là...Winnie n'en ferait qu'à sa tête, comme d'habitude!


Au bout de deux heures, elle avait enfin fini de travailler. La bibliothèque était rangée, les dossiers classés et en ordre! Winnie pouvait repartir chez ses parents où Vicky devait s'installer. Une de ses collègues vint lui annoncer que son chauffeur était arrivé. Depuis le début de la guerre, elle avait défense absolue de sortir toute seule et, le plus souvent, c'était son chauffeur qui l'accompagnait. Ce dernier était aussi garde du corps. Elle soupira en se disant que si jamais une bombe venait à tomber sur le chemin, ce n'est point cette espèce d'armoire à glaces aussi sympathique que la Tour de Londres qui la protégerait. Mais bon, cela rassurait son père alors...
Rassemblant ses affaires mais ne prenant pas le temps de se changer, elle sorti et repéra son chauffeur qui lui ouvrit la porte. Bientôt, elle pris la direction de la demeure familiale.

Arrivée sur place, Winnie n'attendit pas qu'on lui ouvre la porte. Elle l'ouvrit en grand et monta les marches du perron deux par deux. L'ayant vu arriver, le majordome des Wallace ouvrit et la salua pendant qu'elle tendait son manteau à une domestique. Victoria est là?
Oui Miss, mais on ne vous attendait pas si tôt! On croyait que vous rentreriez que pour le repas
Et bien, comme vous le voyez: vous vous trompiez! Maintenant, si vous voulez bien m'excuser! répondit-elle avec son culot habituel tout en remettant son chignon légèrement décoiffé. Calmement, même si son instinct lui disait de courir (une dame ne court pas comme dirait sa mère!), elle se dirigea vers la chambre de Victoria et entra sans s'annoncer.
-Je n’ai toujours pas besoin d’aide, merci.

Et ben, quel accueil! Se dit-elle. Profitant de son silence, son aînée se tourna et écarquilla les yeux en la voyant. -Winnie !Présente! sourit-elle. Je croyais que tu rentrerais à peine à temps pour le diner. Ceci explique l'accueil! Quand Victoria lui ouvrit ses bras, elle courra si lover. Un câlin plus tard, elle répondu: il n'y avait plus beaucoup à faire. Je suis partie pour te saluer et discuter un peu...Parler devant Mère et Père, ce n'est pas très fraternel!

♡ ♡ ♡
MACFLY

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Rien ne vaut une amie. Sinon une sœur.
- I Love You Vicky


Dernière édition par Winifred Wallace le Jeu 11 Mai - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☎Messages : 639
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 25 ans
Féminin

Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:
MessageSujet: Re: No Boys Allowed ๑ Winnie Sam 18 Mar - 11:25

L’un des désavantages d’avoir des parents divorcés était que l’on voyait toujours plus l’un que l’autre, surtout dans le cas de Victoria, bien qu’adolescente, ce qu’elle voyait le plus, était sa pension pour jeunes filles de bonnes familles. Elle avait tout de même passé beaucoup plus de temps à Conway avec son père qui gérait son domaine, qu’à Londres avec sa mère très impliquée dans la vie mondaine et les cercles d’influences. Cela avait marqué le caractère de la jeune femme qui était beaucoup plus douce que Lady Wallace, plus naïve aussi. Elle ne se rappelait pas avoir tenu tête à ses parents, à part pour apprendre à piloter - et quelle opposition. Victoria reconnaissais beaucoup plus de points communs entre Winifred et sa mère : le même caractère, la même détermination, l’envie de réussir et de n’en faire qu’à sa tête... Mais Victoria savait aussi que sa mère avait tendance à vouloir qu’on fasse ce qu’elle disait, pas ce qu’elle faisait, ce qui causait tous ces petits problèmes de compréhension avec sa cadette. C’était presque amusant de les regarder se disputer, du moment qu’on ne tentait pas de s’interposer, sinon leurs foudres se retournaient contre vous. C’était comme regarder quelqu’un se disputer avec son reflet. George n’aidait pas toujours. Il n’avait d’yeux que pour sa fille unique, bien qu’il ne soit pas très présent - surtout en ce moment.Victoria n’espérait qu’une chose, que cette soirée se passerait du mieux possible. Elle irait travailler directement au ministère depuis la maison pendant ces quelques jours. Heureusement qu’elle travaillait de jour cette semaine, c’était bien la seule raison qui l’avait poussée à accepter de venir jusque là et prendre les transports tous les jours.

Si elle ne voulait pas trainer trop longtemps en uniforme dans la maison, c’était aussi pour éviter les conflits. Sa mère remuait ciel et terre pour qu’elle la rejoigne au WVS, mais le contrat de Victoria avec l’armée devait durer tout le temps de la guerre, quelle que soit la durée de celle-ci, pour le moment. Elle ne pouvait pas démissionner de la sorte, au grand damne de Lady Wallace. On ne pouvait pas toujours se montrer plus fort que le gouvernement. Victoria n’avait donc pas envie de subir une fois de plus les arguments maternels. Au final, elle ne risquait pas plus sa vie au ministère que dans une station de métro à faire du thé pour les réfugiés. Sa mère exagérait parfois, voir même souvent. Mais elle ne voulait pas une énième leçon de moral, pas plus qu’une discussion sur le fait que, si elle avait véritablement respecté son rang, elle aurait rejoint le WRNS, pas la WAAF, comme Olivia et les autres jeunes femmes de son milieu. A se demander si sa mère savait vraiment ce que sa filleule faisait au WRNS, leur joli uniforme avec son petit chapeau saillant ne faisait pas tout. Et s’’il fallait être futile, l’uniforme bleu de la WAAF lui allait beaucoup mieux au teint, que sa mère le veuille ou non.

Elle avait décidé de passer une robe civile, mais un rien formelle, pour le diner. Plongée dans ses pensées en se brossant les cheveux, c’est avec surprise et ravissement qu’elle vit sa soeur entrer dans sa chambre. Elle lui tendit les bras et celle-ci vint s’y précipiter. Les deux jeunes femmes ne se ressemblaient pas vraiment, autant au niveau du caractère - nous l’avons déjà vu - que du physique, Victoria était plus grande, les cheveux roux plus foncés que ceux de sa soeur. Winnie portait l’uniforme vert des WVS, ressemblant presque à ceux des femmes de l’ATS, cela accentuait la différence entre les deux soeurs.

-Il n'y avait plus beaucoup à faire. je suis partie pour te saluer et discuter un peu...parler devant mère et père, ce n'est pas très fraternel!


Victoria relacha sa soeur et la tint à bout de bras par les épaules, l’observant. Cela l’amusait toujours quand elle prenait un ton si formel avec elle, elle jouait à l’adulte, adulte qu’elle était presque désormais. Elle l’inspecta des pieds à la tête avant de plonger son regard dans le sien.

-Et qu’y a-t-il donc de si sérieux?

Elle l’inspecta à nouveau.

-Est-ce ton bal des débutantes qui te perturbe? Tu sais que mère fera tout pour que tu aies ta robe en temps et en heure. Le contraire serait d’ailleurs étonnant, voir même impossible,
plaisanta l’aîné.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


It's a quarter past midnight
and the sirens are mending some hearts



©ROGERS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/
avatar
☎Messages : 47
☎Avatar & crédits : Sophie Turner -Zuz' & EXORDIUM.
☎Age du perso : 17 ans
Féminin

Carnet
☎Mon coeur, mon amour: célibataire
☎Politiquement vôtre: en digne fille de son père, elle soutient le parti conservateur
☎En Pagaille:
MessageSujet: Re: No Boys Allowed ๑ Winnie Jeu 11 Mai - 17:50



No Boys Allowed
Rien ne vaut une amie sinon une sœur

Winnie adorait Victoria. Elle savait qu'elle pourrait toujours compter sur son aînée et que cela n'allait être ni les années, ni la distance qui pourraient les séparer. D'ailleurs, sur certains points,
la jeune femme préférait discuter avec sa sœur plutôt qu'avec sa mère... Pourquoi?
A cause du caractère semblable entre elle et sa noble maman. Elles étaient aussi têtues l'une que l'autre et leurs discussions pouvaient vite tourner en crise. Victoria, tant qu'à elle, devait avoir hérité du caractère de son père, l'ex mari de Maud. Elle était calme,
réfléchie et attendait d'avoir toutes les versions avant d'en donner un avis définitif...
Enfin, le pensait la jeune rouquine. Elle n'avait pas beaucoup rencontré le premier mari de sa mère... Pas spécialement par manque d'intérêt pour ce dernier mais parce que,
malgré tout, elle avait assez de respect en elle pour éviter de se pavaner devant lui...Que devait penser Lord Irvin en la voyant, elle, le fruit de l'amour de sa précédente union avec son nouveau mari?

Donc, tout ça pour dire, qu'elle ne ne connaissait pas assez Irvin pour connaitre son caractère!


Retournant au présent: Winnie était avec sa sœur et lui annonça devoir parler en privé avec elle. De choses privées et importantes. Elle repéra vite la moue amusée de Victoria. Encore une qui refusait de la voir grandir! Pensa t'elle. Mais bon...Cela n'a pas que des inconvénients. -Et qu’y a-t-il donc de si sérieux?
Winnie plissa les lèvres, ne sachant pas par quoi commencer puis Vicky lui lança:-Est-ce ton bal des débutantes qui te perturbe? Tu sais que mère fera tout pour que tu aies ta robe en temps et en heure. Le contraire serait d’ailleurs étonnant, voir même impossible  Winnie rigola: C'est le moins que l'on puisse dire. Elle est réglée comme une horloge et si quelque chose ne va pas dans son sens, c'est la fin du monde! Si je ne suis pas la plus belle pour aller danser...Je vois sa crise de nerf d'ici! elle soupira:je suis bien placée pour le savoir: j'ai hérité de ce trait de caractère, de toute évidence!
Têtues et perfectionnistes, telles étaient Maud Wallace et sa fille: Winifred.

Il y a de ça...Mais je fais confiance à notre mère. Nous avons déjà convenu de la couleur de la robe, plus que la forme et trouver quelqu'un qui acceptera de me la faire pendant les temps qui courent et ça sera bon! Elle marqua un temps d'arrêt et se lança: Mais c'est plutôt de toi dont je veux parler... Je sais que c'était sensé être plus ou moins secret mais j'ai entendu dire que ta visite était pour parler de ton futur mariage...C'est la vérité? Elle se tu. Winifred était têtue, perfectionniste, individualiste... Mais elle était, malgré tout, capable de s'inquiéter pour les autres. Surtout quand elle partageait leur sang. Elle laissa sa sœur prendre son temps pour lui répondre.

♡ ♡ ♡
MACFLY

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Rien ne vaut une amie. Sinon une sœur.
- I Love You Vicky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☎Messages : 639
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 25 ans
Féminin

Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:
MessageSujet: Re: No Boys Allowed ๑ Winnie Mer 14 Fév - 21:14

Victoria s'entendait à merveille avec sa cadette, comme elle s'entendait également avec Arthur, son demi-frère du côté de son père. Sans doute était-ce parce qu'elle les connaissait bien, mais de loin? Quand ils étaient jeunes, elle était au pensionnat. Quand ils avaient grandit, elle et étaient à leur tour partis en pension, elle était grande et voyageait déjà hors saison, pour passer son temps à Londres pendant la saison mondaine. Tout était réglé comme sur du papier à musique. N'y aurait-il pas eut la guerre, elle aurait été d'ors et déjà Lady Jolliffe. Elle ne les aurait pas plus côtoyé qu'alors. Mais la guerre était arrivée et elle avait choisit de porter un uniforme. Un uniforme qui n'était pas celui que sa mère aurait préféré lui voir porté. A une nuance de bleu prêt... Le WVS était dans les tons gris-bleus, tirant sur le vert pour certains de ses éléments. Celui de la WAAF était d'un pétillant bleu profond, immanquable, bien plus clair que celui de la marine, et elle en était fière. Au fond d'elle-même elle espérait toujours en porter un bleu un ton plus foncé, celui de l'ATA... Cela n'allait pas la rapprocher de ses cadets.

Inutile, de toute façon, de tirer des plans sur la comète, cela ne lui avait jamais vraiment réussi. A peine avait-elle reçu la demande en mariage de Teddy qu'elle imaginait déjà la robe blanche, la grande réception. Aujourd'hui, elle n'était de toute façon plus aussi sûre d'elle. Pour le moment, elle était là, dans la chambre qu'on avait désigné comme la sienne des années plus tôt, quand sa mère avait épousé Lord Wallace. Elle se souvenait encore de la convocation de ce dernier dans son bureau, quelques semaines plus tôt. A croire que le ministre de la marine, père de sa demie-soeur, avait juré de céder aux mille et uns caprices de son épouse en tentant, à son tour, de lui faire retirer l'uniforme. Victoria n'avait véritablement eut que deux choses à elle dans la vie: les cours de pilotage, et son uniforme. Un petit goût d'indépendance auquel il serait difficile de lui faire renoncer. Elle comprenait Winnie, en quelques sortes, qui s'opposait comme elle le pouvait à leur mère, là où Victoria avait toujours pris de grosses pincettes... A ceci prêt que Winnie n'avait ni son âge, ni sa possibilité de jongler d'un parent à l'autre. Et quand leur mère avait une idée en tête...

-C'est le moins que l'on puisse dire. elle est réglée comme une horloge et si quelque chose ne va pas dans son sens, c'est la fin du monde! si je ne suis pas la plus belle pour aller danser...je vois sa crise de nerf d'ici! Je suis bien placée pour le savoir: j'ai hérité de ce trait de caractère, de toute évidence!

Victoria se contenta d'un bref rire. il y en avait au moins une pour l'admettre. Mais son sourire s'évanoui dès que sa cadette approcha le sujet auquel elle ne s'attendait pas:

-Il y a de ça...mais je fais confiance à notre mère. nous avons déjà convenu de la couleur de la robe, plus que la forme et trouver quelqu'un qui acceptera de me la faire pendant les temps qui courent et ça sera bon!

-Tant que vous n'allez pas chez Wood...


Victoria grimaça, elle et le tailleur ne s'entendait pas, et là encore c'était un bel euphémisme.

-Mais c'est plutôt de toi dont je veux parler... je sais que c'était sensé être plus ou moins secret mais j'ai entendu dire que ta visite était pour parler de ton futur mariage...c'est la vérité?

L'aîné, qui sortait une robe plus appropriée que son uniforme pour le diner arrêta son geste. Un instant seulement, mais un instant assez long pour être remarqué. Son visage se figea, se crispa même, avant de se fendre d'un sourire un rien forcé alors qu'elle passait derrière le paravent pour retirer sa chemise et sa jupe et passer la robe choisie.

-Mon futur mariage n'a rien de secret, nous sommes fiancés depuis deux ans avec Teddy après tout...  Maman ne veut qu'une chose, que cela ait vite lieu. Reste à voir avec l'emploi du temps de Teddy et Lord Jolliffe ne voudra certainement pas être tenu à l'écart.

C'était bien là le sujet qu'elle voulait éviter, mais la chose serait compliquée... Surtout si George n'était pas là pour le diner. Elle regarda la bague de fiançailles qu'elle portait autour du cou au bout d'une chaîne, le port de bijoux étant interdit quand on était en uniforme. Elle posa sa jupe et son chemisier d'uniforme sur le haut du paravent et passa la robe par dessus sa tête.

-Aide-moi, veux-tu? demanda-t-elle en présentant son dos à sa soeur pour qu'elle lui boutonne les attaches. Elle attendit que cela soit fait avant de reprendre: En choisissant ta robe, Maman a dut se sentir d'humeur festive et se dire qu'elle aurait bien choisit ma robe de mariée par la même occasion. Mais qu'est-ce qui te fait penser que je suis là pour ça?

Elle tenta un petit rire, mais il sonna creux.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


It's a quarter past midnight
and the sirens are mending some hearts



©ROGERS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/
avatar
☎Messages : 47
☎Avatar & crédits : Sophie Turner -Zuz' & EXORDIUM.
☎Age du perso : 17 ans
Féminin

Carnet
☎Mon coeur, mon amour: célibataire
☎Politiquement vôtre: en digne fille de son père, elle soutient le parti conservateur
☎En Pagaille:
MessageSujet: Re: No Boys Allowed ๑ Winnie Sam 24 Mar - 22:33



No Boys Allowed
Rien ne vaut une amie sinon une sœur

Malgré tout ce qu'on pourrait en dire et son caractère rebelle, Winifred adorait les siens. Elle aimait son père qui demeurait "le premier homme de sa vie", elle idolâtrait sa mère qui représentait l'idéal féminin ultime (belle, intelligente et indépendante) et avait énormément d'amour pour sa demie-sœur et qu'importe si elle n'avait pas le même sang du côté paternel.

Aussi bien que si elle avait trouvé en la guerre une manière de devenir plus indépendante, elle craignait aussi pour sa famille. A un certain point, elle craignait pour Lord Irvin, le père de Victoria. Mais pour lui mais pour son aînée. Pour dire la vérité, elle ne s'est jamais réellement attardée sur la relation que Vicky avait avec son père...Tout juste, savait-elle que père et fille vivaient ensemble depuis le divorce de ses parents; mais qu'importe!


Elles se mirent à discuter chiffon et du bal des débutantes que Winifred allait, si le destin jouait en leur faveur, faire. -Tant que vous n'allez pas chez Wood... Du tac-au-tac, Winnie répliqua: Tu es en froid avec lui ou...? C'était rare quand elle voyait sa rousse de soeur "médire", d'une certaine façon; sur quelqu'un...Tellement rare que, en général, l'animosité était méritée!
Cependant, la fille du ministre laissa cette anecdote de côté pour demander, et sans prendre de gants (de toute façon: Winifred Wallace, prendre des gants? Si cela devait se produire: appeler un médecin de toute urgence!) cette rumeur comme quoi le dîner de famille de ce soir était pour le futur mariage de Victoria.
Evidemment, le regard acéré de la cadette repéra que son aînée avait stoppé tout mouvement, chose qu'elle ne faisait jamais quand elle était concentrée sur quelque chose. Mine de rien, elle la vit prendre une robe quasiment au pif et se réfugier derrière le paravent pour un peu d'intimité - elles étaient sœurs mais quand même!

-Mon futur mariage n'a rien de secret, nous sommes fiancés depuis deux ans avec Teddy après tout...  Maman ne veut qu'une chose, que cela ait vite lieu. Reste à voir avec l'emploi du temps de Teddy et Lord Jolliffe ne voudra certainement pas être tenu à l'écart.
La voix de son aînée était mal assurée, nota Winifred. Mouais! dit-elle en soupirant, pas convaincue pour un sou. Elle savait que son hypothétique futur beau-frère et Vicky étaient fiancés depuis - déjà - deux ans mais Winnie détestait de voir sa sœur acculée par leur mère. Bien sur, Victoria ne le dirait jamais (et Winifred pouvait toujours royalement se trompe mais bon) mais la cadette sentait le mal aise et pas uniquement à cause de sa manie de toujours mettre les deux pieds dans le plat.

Elle vit son aînée repasser devant le paravent et repéra, également, la chaîne et l'anneau qui y pendait. La bague de fiançailles. -Aide-moi, veux-tu? Winifred ôta ses gants-qu'elle avait oublié d'enlever sous son empressement- en lançant pas de problème! Jolie couleur, ça te va bien au teint! puis elle attacha les boutons le haut de la robe.En choisissant ta robe, Maman a dut se sentir d'humeur festive et se dire qu'elle aurait bien choisit ma robe de mariée par la même occasion. Mais qu'est-ce qui te fait penser que je suis là pour ça? Winifred rendit le petit rire de Victoria et finit d'attacher la robe en disant, sans hésitation: Père n'est pas là ce soir Comme si c'était la réponse à tout. Cependant, elle poursuivit: Je crois savoir qu'il t'apprécie mais...Ton mariage n'est pas le sujet qui le passionne le plus. Surtout avec la guerre. Donc, Mère a du se dire "comme Georges n'est pas là, autant en profiter pour parler bouquet, chapelle et alliance aux filles" Elle alla se mettre près de la coiffeuse et brandit la brosse de Victoria, lui proposant ainsi de la recoiffer après la séance d'habillage l'ayant légèrement décoiffée. Enfin surtout à toi. Tu connais mon avis sur le mariage, je ne l'ai jamais caché à personne... Mais Mère fait la sourde oreille. Elle croit que je ne l'ai pas compris - ou fait semblant- mais elle a tenté de me présenter quelqu'un en "toute innocence". Elle soupira: J'avais une autre question à te poser: ce Teddy, qu'est ce que tu ressens pour lui? question sous-entendue: est-ce que tu l'aimes?

♡ ♡ ♡
MACFLY

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Rien ne vaut une amie. Sinon une sœur.
- I Love You Vicky


Dernière édition par Winifred Wallace le Mar 1 Mai - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☎Messages : 639
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 25 ans
Féminin

Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:
MessageSujet: Re: No Boys Allowed ๑ Winnie Dim 8 Avr - 20:16

Victoria et Winifred, sans être les soeurs les plus proches du monde de part leur différence d'âge et leur éducation séparée, étaient pourtant relativement complices. Elles se permettaient des choses que d'autres n'auraient jamais osé. Et pourtant elle n'avait pas du tout la même relation avec Winnie que celle qu'elle pouvait avoir avec James, par exemple. Elle n'allait pas forcément se livrer à coeur ouvert à sa cadette , parce que l'aînée, c'était elle, et que c'était à elle de protéger Winifred, et non le contraire. Aussi parce qu'elle avait déjà des comptes à rendre à leur mère quand elle était sous ce toit, sans avoir à en rendre à sa petite soeur. Un peu comme si elle avait du rendre des comptes à Arthur quand elle rentrait à Conway chez son père. Rien que d'y penser, cela la faisait frissonner. Bien sûr, Winifred n'aurait jamais été jusqu'à véritablement lui demander des comptes, mais elle connaissait sa cadette, elle était curieuse. Cela la mènerait loin, de savoir faire dire aux gens ce qu'elle voulait entendre, le problème était que Victoria la connaissait beaucoup trop, elle ne l'aurait pas si elle tentait de jouer à ce jeu.

Cela se vérifia à la mention de Wood, que Victoria ne pouvait pas voir depuis une sombre histoire de bonnes - ou plutôt mauvaises dans son cas - manières des années plus tôt. Il se prenait pour le roi du monde... Elle n'avait pu s'empêcher de le remettre en place à ce petit match de tennis auquel elle n'avait même pas eut envie de participer à la base.

-Tu es en froid avec lui ou...?

Victoria avait haussé les épaules.

-Sans importance.

Quand on parlait de Wood, effectivement, le sujet était complètement sans importance. Le sujet dériva au dîner et aux discussions qu'il y allait surement avoir lieu, puisqu'elles seraient "entre filles". Victoria tentait de le cacher comme elle pouvait mais l'idée l'angoissait profondément. Coincée entre sa soeur qui détestait l'idée du mariage, et sa mère qui ne rêvait que de voir ses deux filles établies... Comment expliquer à sa mère qu'elle avait effectivement bien toujours envie de passer sa vie avec un homme, mais plus du tout celui qu'elle imaginait? Elle connaissait le dossier de Karol par coeur. En temps de paix, il aurait été un candidat de choix et à part la rupture des fiançailles, il n'y aurait pas véritablement eut de scandale. Mais on était en guerre et Karol n'avait que son nom et ses exploits de pilote - mis entre parenthèse par ces sombres histoires de contre espionnage, qui n'étaient pas aidés par le fait qu'il ne savait absolument pas garder sa langue dans sa bouche - pour lui. Toute l'influence que sa famille en Angleterre aurait pu avoir s'était évanouie avec le conflit.

Alors qu'elle tentait d'alléger le sujet avec sa cadette, celle-ci, à des lieux de ses préoccupations, continua alors que Victoria s'asseyait devant la coiffeuse pour se refaire une beauté.

-Père n'est pas là ce soir. Je crois savoir qu'il t'apprécie mais...ton mariage n'est pas le sujet qui le passionne le plus. surtout avec la guerre. donc, mère a du se dire "comme Georges n'est pas là, autant en profiter pour parler bouquet, chapelle et alliance aux filles".


Victoria soupira. Elle aussi appréciait beaucoup George, il avait su rendre sa mère heureuse en lui donnant une vie que son père n'avait pas su lui offrir. Certaines personnes sont bien mieux séparées qu'ensembles et même si enfant Victoria aurait tout donné pour que ses parents ne se séparent jamais, à 26 ans, elle voyait les choses différemment.

-Enfin surtout à toi. tu connais mon avis sur le mariage, je ne l'ai jamais caché à personne... mais mère fait la sourde oreille. elle croit que je ne l'ai pas compris - ou fait semblant- mais elle a tenté de me présenter quelqu'un en "toute innocence".

-Et qui était-ce...? Comment était-il?


Leur mère tout craché... Victoria songea un instant que c'était quelque chose dont sa soeur était parfaitement capable, après tout, sa mère et elle étaient tellement semblables, il n'y avait plus à s'étonner qu'elles passent leur temps à se chamailler...

-J'avais une autre question à te poser: ce Teddy, qu'est ce que tu ressens pour lui?

"Ce Teddy"...? Victoria devait s'y attendre, certes Teddy était souvent venu chez eux mais Winifred était encore jeune, en pension, ou alors Teddy ne lui prêtait pas vraiment trop d'attention, pas plus qu'elle ne devait lui en donner. Ils n'évoluaient pas dans les mêmes cercles. Pourtant, Victoria avait décidé de ne pas se laisser avoir. Elle tenta l'esquive.

-C'est un interrogatoire? Serais-tu entrée dans les services secrets et je ne serais pas au courant? Quoi que si c'était le cas tu ne me le dirais pas, n'est ce pas?

Elle fit un clin d'oeil à sa soeur dans le miroir. Après tout son coeur était son jardin secret. Mais à y bien réfléchir, elle avait toujours cru aimer Teddy, jusqu'à ce que son horizon s'ouvre à d'autres opportunités que celles de l'épouse parfaite de la haute société britannique. Elle fixait sa soeur par le miroir quand on toqua à la porte. L'une des bonnes dont Victoria ignorait le prénom ouvrit la porte.

-Madame vous attend dans le salon, mesdemoiselles.


Victoria hocha la tête. Puisqu'il fallait aller à l'échafaud, autant y aller dignement...

Elle se leva et prit sa soeur par le bras, complice.  

-Ne faisons surtout pas attendre Maman, elle nous le ferait payer.


Il y avait des choses que l'âge de Winifred ne pouvait pas encore lui faire comprendre, elle était trop entière, tout ne semblait que blanc et noir dans son esprit...


Spoiler:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


It's a quarter past midnight
and the sirens are mending some hearts



©ROGERS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/
avatar
☎Messages : 47
☎Avatar & crédits : Sophie Turner -Zuz' & EXORDIUM.
☎Age du perso : 17 ans
Féminin

Carnet
☎Mon coeur, mon amour: célibataire
☎Politiquement vôtre: en digne fille de son père, elle soutient le parti conservateur
☎En Pagaille:
MessageSujet: Re: No Boys Allowed ๑ Winnie Jeu 14 Juin - 16:08



No Boys Allowed
Rien ne vaut une amie sinon une sœur

Son aînée tentait par tout les moyens d'éviter de répondre à sa question et ça énervait la jeune Winnie. Qui ne le serait pas? En tant normal, elle aurait insisté mais après l'avoir entendu soupirer à la mention de son père, elle commençait à vaciller de ses positions. Si Winnie n'avait aucun mal à tenir tête à la plupart des gens, dont de sa propre famille, elle savait quand même reculer quand le moment l'y obligeait, malheureusement. ceci dit, elle ne prêta aucune attention au "sans importance" de Victoria. En général, si sa sœur le disait, c'était que - effectivement - cet homme était inintéressante!

-Et qui était-ce...? Comment était-il?

L'ancienne championne de natation eut un blanc de quelques secondes, inquiétant pour qui la connaissait bien, soupira et fini par dire: Pour tout t'avouer, je n'ai pas vraiment enregistré son nom. Enfin, leurs noms... Ils étaient deux. Des frères, si j'ai bonne mémoire. Liam et Filian MacDougal je crois...? En tout cas d'origine écossaise! Elle les avait invité à dîner. Elle pouffa: Tu m'imagines en écosse toi?
Ceci dit, avec sa chevelure rousse, elle n'aurait pas trop détonné dans les landes d'écosse. Mais pourquoi s'acharne t'elle à tenter de me trouver un époux? Si je l'aime ou ne l'apprécie pas, elle peut toujours rêver! Elle soupira. C'était une chose qui la frustrait. Pourquoi sa mère faisait-elle ça? Elle voulait s'en débarrasser? Et puis, elle ne lui pose jamais la question avant de lui mettre l'heureux élu sous le nez! C'était on-ne-peut-plus embarrassant et on voyait que c'était pas elle qui allait devoir partager les - minimums - 50 prochaines années avec!

Voulant changer de sujet, elle vint à la raison de sa venue en demandant clairement si Victoria aimait son prétendant. Teddy Machin-Bidule. Winnie avait oublié son nom de famille mais se doutait qu'il venait d'une bonne famille. Les bases pour prétendre à la main des filles de Maud Wallace. -C'est un interrogatoire? Serais-tu entrée dans les services secrets et je ne serais pas au courant? Quoi que si c'était le cas tu ne me le dirais pas, n'est ce pas? Winnie haussa les sourcils au rembarrage en beauté que venait de lui offrir sa demie-sœur. Elle ne nota pas la notion des services secrets, sachant pertinemment qu'elle venait de plaisanter; cependant, elle tiqua au clin d’œil et s'apprêta à reposer sa question quand un domestique toqua à la porte pour leur annoncer que leur mère les attendait.

-Ne faisons surtout pas attendre Maman, elle nous le ferait payer.
Elle accepta le bras tendu par sa Victoria et quitta la pièce en assénant un regard froid au domestique tombé au mauvais moment. Encore un point de discorde entre elles, Victoria la jugeait trop jeune pour comprendre. Cependant, elle n'était pas d'accord. Si elle était trop jeune pour comprendre ce genre de relation, pourquoi s'acharnait-on à vouloir, au minimum, la fiancer? Et surtout, elle ne voulait pas se mêler des histoires "amoureuses" de Victoria....

Elle avait simplement peur que sa sœur adorée soit malheureuse en ménage.

Un moment, Winifred hésita à dire à Victoria d'annoncer à leur mère qu'elle serait en retard pour pouvoir se changer, étant toujours dans son uniforme. Mais elle laissa tomber. Après tout, elle ne faisait pas dans la tradition.

♡ ♡ ♡
MACFLY

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Rien ne vaut une amie. Sinon une sœur.
- I Love You Vicky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: No Boys Allowed ๑ Winnie

Revenir en haut Aller en bas
 
No Boys Allowed ๑ Winnie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canadian aid worker guilty of assaulting Haitian boys
» Un .gif animé de Winnie...
» Winnie l'Ourson... le nounours d'Aline...
» Nils Relationships || You like Swedish boys ?
» 01. Boys don't cry | Chambre étudiante de Stevie Evans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keep Calm and Carry On ::  :: West End :: Habitations-
Sauter vers: