AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SUSAN ▲ Justice and judgment lie often a world apart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Susan Plumer
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 189
☎Avatar & crédits : Eva Green - by Maquizz
☎Age du perso : 36 hivers
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Divorcée, et c'est tant mieux !
☎Politiquement vôtre: Députée travailliste
☎En Pagaille:

MessageSujet: SUSAN ▲ Justice and judgment lie often a world apart Jeu 8 Oct - 22:03

Susan Plumer
Truth begins in lies


Je suis née à Colwyn Bay, au Pays de Galles en 1904. Mon arrivée à Londres a eu lieu en 1922, alors que ma sœur s'y installait avec son mari. Cette ville me plait car elle déborde de vie, même en temps de guerre. Depuis le début de la guerre, ma vie a changé, je suis désormais Dangerous Politics, et je compte bien le rester, car dans la vie je suis députée à la Chambre des Communes. Côté amours, je suis divorcée, que voulez-vous, c'est ainsi. Ma tête ? Il s'agit d'Eva Green la magnifique par Vintage Phonic la surdouée

Depuis son début, la guerre a-t-elle affecté ta vie directement ?

Non, je continue à vivre comme si des bombes ne risquaient pas à tout moment de nous anéantir... Sérieusement ?! Quelle vie anglaise n'a pas été affectée par la guerre ? Voilà la question qu'il faudrait poser !
Certes, mon ex-mari ne m'a pas laissée dans l'indigence (non que je l'aurais laissé faire, tiens, j'aurais aimé voir ça), mais le rationnement se fait sentir partout, et n'épargne personne. De plus, les fréquents passages d'avions au-dessus de la capitale sont comment dire... Difficiles à ignorer.
Mais bon, keep calm and carry on, comme on ne cesse de nous le répéter. Je suis une députée, for God's sake, et je me montrerai digne de ma charge : hors de question de faillir à mon pays en ces temps de crise !

Es-tu pour la victoire de la Grande Bretagne, ou préfèrerais-tu voir ce conflit s'arrêter au plus vite, avant qu'il ne s'aggrave, quitte à voir la Grande Bretagne y perdre beaucoup ?

La question ne se pose pas : nous allons gagner. Si les Américains daignent remuer leur républicain fessier, nous pourrions même espérer une victoire rapide... Mais encore faudrait-ils qu'ils se sentent concernés, ce qui est loin d'être le cas à cette heure.
Quoiqu'il en soit, avec ou sans aide extérieure, nous allons gagner. Nous devons gagner, en réalité ! Même si cela signifie pour moi devoir pactiser avec ce diable de Churchill afin d'unifier le pays derrière un gouvernement fort. Il est tout simplement hors de question de laisser ce fanatique allemand d'Hitler diriger l'Europe entière !
Bref, on peut dire que je suis pour la victoire, quoi qu'elle me coûte... Et quoi qu'elle coûte au peuple anglais, même si je n'aime pas ça. Du tout.

Quel est ton but dans la vie? Pourquoi es-tu à Londres ?

Contrairement à d'autres, je ne veux pas dominer le monde. Je n'ai comme but que de montrer aux hommes politiques qu'une femme peut valoir autant qu'eux : qu'elle n'a pas à être enfermée, montrée comme un animal savant, mais qu'au contraire elle est capable de diriger un pays aussi bien que n'importe lequel d'entre eux.
Si je suis à Londres, c'est parce que c'est le centre de toute la vie politique anglaise : quoi, vous pensiez que c'est en restant à Colwyn Bay que je suis devenue aussi influente ? Néanmoins, il n'y a pas que mon métier qui me fait tant apprécier la vie ici malgré la guerre : Londres est aussi (ou plutôt était, mais ça je compte bien y remédier) un centre culturel de première importance, regorgeant d'artistes très intéressants.



Derrière l'écran


Je m'appelle Clio et j'ai 18 hivers et demie. Je suis en études d'Histoire et c'est peut-être la raison de ma venue ici, d'ailleurs. J'ai trouvé le forum via P.R.D., qui regorge décidément de bons projets. D'ailleurs je le trouve super génial mais il est tellement génial que je risque d'y passer ma vie... A bientôt en RP!


Dernière édition par Susan Plumer le Sam 10 Oct - 18:31, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://captainclioposts.tumblr.com/
avatar
Susan Plumer
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 189
☎Avatar & crédits : Eva Green - by Maquizz
☎Age du perso : 36 hivers
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Divorcée, et c'est tant mieux !
☎Politiquement vôtre: Députée travailliste
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: SUSAN ▲ Justice and judgment lie often a world apart Jeu 8 Oct - 22:04

I walk slowly... But never backwards
29 décembre 1904


Décembre 1924

J'arrive tout de suite !

Les hivers à Colwyn Bay sont d'une douceur rare, même pour le Pays de Galles. Peu de neige, à peine plus de vent que d'habitude : seul le soleil qui se couche plus tôt indique aux habitants que la saison froide est arrivée. Il y a longtemps que Susan Shepper n'a plus vu un hiver gallois, elle qui est désormais habituée aux brouillards enfumés de la Tamise, mais cela ne lui manque pas. Comment pourrait-elle regretter la maison étroite aux linteaux trop bas, l'école publique et la ville à peine vivante, dont les habitants semblent toujours être courbés sous le poids d'un invisible fardeau ? Non, elle préfère définitivement l'agitation de Londres, ses cabarets ouverts tard le soir, ses habitants venus des quatre coins de l'Empire, cette pulsation incessante qui lui donne l'impression de vivre plus fort.
Néanmoins, celle qui va fêter ses vingt ans ce soir songe à la demeure familiale. C'est la troisième fois qu'elle célèbre son anniversaire sans ses parents... Cette année, une fois de plus, les artistes et les mondains de l'entourage de son beau-frère George l'entoureront pour lui souhaiter une bonne année : changement radical s'il en est, pour celle qui n'avait jamais imaginé quitter sa lande natale ! Elle que l'on a toujours qualifiée de sage, de modeste, de jeune fille bien élevée, la voilà qui s'apprête à rejoindre la nuit londonienne sans plus un regard en arrière, accompagnée de son aînée et du mari de celle-ci.
Elle a vingt ans ce soir, et elle est plus belle que jamais. D'une beauté assez étrange, du genre qui séduit les peintres mais qui laisse indifférents les hommes du quotidien : les cheveux brun foncé comme les arbres millénaires, les sourcils droits, les yeux d'un bleu troublant, et la bouche rieuse toujours prête à la répartie. Le corps fin comme une liane, aux membres souples et déliés, elle rayonne en soirée, faisant tourner la tête de plusieurs amis chanteurs ou metteurs en scène. Elle est consciente de cette aura qui l'entoure, qui si elle la rend attrayante, la dissimule également. Car Susan n'est pas du genre à s'offrir au premier venu : elle ne révèle ses secrets qu'à ceux qui ont percé son armure, faite de rires et de sarcasmes, de silences et de regards qui transpercent.

Mars 1930

Oui, je le veux.

Et voilà. Ces quatre mots, si petits, mais tellement importants. Tout le monde se lève dans l'église, applaudissant les nouveaux époux qui redescendent l'allée, chacun regardant l'autre avec des yeux émerveillés et plein d'amour. Les bourgeons dehors, les débuts de printemps anglais, le bouquet de la mariée : tout est magnifique en l'an 1930. La cérémonie a été brève mais attachante, à l'image de ce couple formé par la jolie Susan et l'élégant Robert Plumer. Ce dernier, fils de vicomte élu à la Chambre des Communes en 1925, a été séduit très vite par l'intelligence de la jeune femme, par son aptitude à apprendre vite et bien. Entrée depuis peu dans les cercles politiques, après plusieurs années à fréquenter les artistes en vue, Susan a su s'adapter aux nouveaux sujets de conversation : l'économie, l'étranger, la diplomatie n'ont plus de secrets pour elle… Ou presque. Parfois encore un peu fragile, la galloise aime à se reposer sur l'épaule de cet ami qui est devenu par la force des choses bien plus que cela. Les deux amis, devenus amants, et aujourd'hui mari et femme, ont encore toute leur vie à inventer…
La nouvelle Lady Plumer organise des bals, des soirées, des galas de charité, faisant intervenir ses anciens amis artistes, qui lui ont bien vite pardonné de les avoir délaissés pour ses connaissances plus proches du pouvoir. Mais Susan sait pertinemment que l'art ne suffit pas : et bientôt, ses cercles politiques deviennent connus de tout Londres, réputés pour la qualité des invités et des discussions qui s'y mènent. Des ministres, des députés, des ambassadeurs,… Susan reçoit tout le monde avec une grâce qui ne se dément pas, et comme toujours, elle se fait vite des amis, tel ce fameux ambassadeur norvégien, Solberg, et son adorable épouse. Avec lui, elle peut parler plus librement, affichant alors son attirance pour la politique plus progressiste des pays septentrionaux. Elle est là pour lui lorsque sa femme décède, lorsqu'il s'enferme dans le travail, lorsque la lutte contre le nazisme devient pour lui une obsession ou peu s'en faut. On leur prête parfois une relation plus profonde, mais elle ne fait qu'en rire. Elle est mariée, avec un homme qu'elle aime, que vont donc imaginer les gens ?

Juin 1937

Tout va bien se passer, Robert. Ça va aller. Je suis là.

Comme toujours, Susan Plumer fait son devoir. Auprès de cet homme qu'elle aime et qui l'aime, elle se tient droite, habillée de noir des pieds à la tête, malgré la chaleur lourde de ce mois de juin. Le cercueil est descendu dans la terre fraîchement retournée, et les amis s'en vont les uns après les autres. Enfin, amis… Les collègues, plutôt. Car elle n'a pu empêcher certains membres du Parlement, proches de la famille Plumer et tous nobles comme il se doit, de venir assister à la cérémonie, Theodore Jolliffe en tête. Cet homme, elle l'abomine, elle le hait, elle le déteste. Un jour, elle le sait, elle lui prouvera qu'il a eu tort de la traiter de "bonne femme". Et ce jour se rapproche… Car elle a décidé depuis l'annonce de la mort de son beau-père de prendre la place de Robert aux Communes. Ce dernier s'est en effet vu, comme la coutume l'exige, offrir la place de son défunt père à la Chambre des Lords.
Ce sujet, source de disputes entre les époux Plumer, elle l'évite aujourd'hui, alors qu'on enterre feu le vicomte. Avant tout, elle doit être là pour son mari en ce temps de deuil. Elle pensera à la campagne après. Non, en fait elle y pense déjà maintenant, alors que les cousins de Robert lui présentent tour à tour leurs condoléances. Elle se présentera du côté conservateur : cela devrait lui permettre d'obtenir les soutiens des proches du nouveau vicomte, même si au fond elle sait qu'elle a des idées bien plus progressistes que la ligne officielle du parti. En femme intelligente, elle pense déjà aux sujets sur lesquels elle devra concentrer son attention dans les prochaines semaines : elle ne sera pas tout à fait prête, elle le sait. Tout va trop vite, et pour la première fois de sa vie, Susan est dépassée par l'ampleur de la tâche qu'elle s'est assignée. Heureusement, elle peut compter sur Oskar, l'ambassadeur : leur confiance mutuelle est toujours aussi forte, et elle sait qu'il sera là pour elle quoi qu'il arrive.

Août 1939

Susan, tu n'as pas le droit de…

Ah, parce que tu crois avoir le droit de me dire ce que je peux ou ne peux pas faire ? Toi ?

Tu ne peux pas faire ça juste par vengeance, tu…

Pour la vingtième fois, Robert, ça n'est pas une revanche, ou quoi que ce soit de ce style ! J'ai toujours été plus proche des travaillistes, tu le sais, je…

Tu n'es pas cohérente, Su'. Tu ne peux pas…

Non, je ne suis pas cohérente. Mais toi non plus si je ne m'abuse, Lord Je-Prêche-Pour-La-Famille-Mais-Je-Trompe-Ma-Femme !

Qu'est-ce que tu cherches, Susan ? Le divorce ?

Non, je veux qu'on fasse semblant, que tu continues à voir cette femme, qu'elle ait un enfant de toi, cet enfant que nous n'avons jamais eu… Bien sûr que je veux un divorce, triple buse !

Eh bien soit, tu l'auras, ton divorce ! Mais il n'empêche, tu ne te présenteras pas du côté travailliste, pas de mon vivant !

Et vois-tu, c'est là que tu as tort, très cher. Lorsque je serai divorcée, et crois-moi ça va arriver très bientôt, je n'aurai plus d'ordres à recevoir de toi. Terminé. Fini. Over. Je me présenterai comme je le souhaite, peu importe si cela ne te convient pas ! Et tu sais quoi ? Peut-être même que je pourrai enfin revoir mes anciens amis, tu sais, ceux que tu n'aimais pas… Gardner, par exemple : tu sais qu'elle m'a proposé des croquis pour une affiche de campagne ?

Par pitié, Su', dis-moi que c'est une blague. Tu ne vas pas sérieusement renouer avec ces pauvres poètes, ces idiots idéalistes ? Et puis cette Wendy Gardner, cette vulgaire peintre... Je te croyais plus raisonnable !

J'étais raisonnable. Pour toi. Parce qu'avec toi, ça avait un sens. Mais sans toi…

Eh, tu es celle qui a voulu le divorce !

… Sans toi, je pourrai enfin être celle que j'ai toujours voulu être, celle que j'étais avant que tu… Avant que tu ne me changes en une stupide lady ! Et puis, pour en revenir à Wendy, elle est très talentueuse, tu sais ? Je comptais demander à la National Gallery d'organiser une exposition de ses dessins...

Oh, bravo. Bravo, vraiment. Maintenant, tu m'en veux pour avoir fait de toi quelqu'un de bien ?

Je n'étais quelqu'un de bien que selon tes critères, Robert. Mais désormais, je vais pouvoir l'être selon les miens. Je vais pouvoir penser enfin aux vrais gens, à ceux qui n'ont pas nécessairement d'argent pour envoyer leurs enfants à l'école, pour manger tous les soirs, pour payer leurs taxes,… Je vais pouvoir être enfin moi-même.

Août 1940

Deux mois. Deux mois aujourd'hui que la France est tombée, que la Belgique indépendante n'est plus qu'un souvenir, que la botte nazie foule le sol de tout le continent impunément. Deux mois que l'Angleterre est le seul pays à résister pleinement à l'Allemagne. Il faut désormais faire face aux restrictions du temps de guerre, qui touchent tous les habitants, même les ex-épouses de Lord, même les députées de la Chambre des Communes. Faire face, tel est le mot d'ordre. Faire face et rester unis. Mais cela ne suffit pas à Susan, qui en veut plus : elle veut démontrer aux fanatiques germains que les anglais ne se laissent pas faire. Et malgré les oppositions qu'il rencontre, elle s'accroche à son projet : refaire de Londres un foyer culturel, la remplir d'artistes talentueux et de vie ! Elle a repris contact avec ceux dont elle fut un temps la muse, les invitant à la capitale.
Elle a également repris sa vie privée et professionnelle en main, depuis son divorce, se faisant élire sous la bannière travailliste, puis se livrant toute entière à son travail, dont elle sort souvent épuisée. Les dossiers s'accumulent, en cette période difficile, mais elle sait qu'elle est en train de réussir ce qu'elle s'est promis il y a si longtemps : prouver à tous, même à ce dogue de Churchill, qu'une femme peut faire son travail aussi bien que n'importe qui d'autre. Elle n'a plus besoin désormais du soutien d'un mari, malgré la solitude qui se fait parfois sentir. Elle est belle, elle n'a fait qu'embellir avec l'âge, elle est forte, sa vie l'a forgée au feu des épreuves, elle est intelligente, elle l'a toujours été :  les Allemands (et les conservateurs) n'ont qu'à bien se tenir !



Dernière édition par Susan Plumer le Sam 10 Oct - 18:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://captainclioposts.tumblr.com/
avatar
Victoria Irvin
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 532
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: SUSAN ▲ Justice and judgment lie often a world apart Jeu 8 Oct - 22:07

BIENVENUUUUE **

Je te le rereredis, je suis tellement contente que tu aies choisis ce perso ** j'ai hâte d'en lire ta vision :D et j'ai déjà quelques idées de liens haha

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


'Careless talk costs more than life'
"Was it a marriage made in heaven ? Was it a gift from god above ? Do you belive the things you told me or was it simply careless love ? You told me once when we were dreaming through life together we would walk. Those words of love seemed said in star light but now it seems like careless talk."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/
avatar
James Alistair
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 327
☎Avatar & crédits : Perso & Tumblr
☎Age du perso : 30 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: A caser, selon mes soeurs
☎Politiquement vôtre: Travailliste
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: SUSAN ▲ Justice and judgment lie often a world apart Jeu 8 Oct - 22:08

SUSAAAAAAAAAAAAAAAAAAN squee squee

J'adore ce perso, j'ai tellement hésité à la prendre car elle est badass ! J'ai hâte de voir ce que tu vas en faire *.*

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I've lost a lot a in this game. Another everyday face with no name, I'm not selling misery, so would you stay around with me. I know that you are afraid, the traces of war linger on my face but I'm not selling misery, maybe some day I'll feel home again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Susan Plumer
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 189
☎Avatar & crédits : Eva Green - by Maquizz
☎Age du perso : 36 hivers
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Divorcée, et c'est tant mieux !
☎Politiquement vôtre: Députée travailliste
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: SUSAN ▲ Justice and judgment lie often a world apart Sam 10 Oct - 18:25

Waow, tant d'honneurs ! Je suis flattée, vraiment, j'ai eu un énorme coup de cœur pour ce forum et pour ce personnage, ça fait plaisir de voir que ça en vaut la peine ! squee

Du coup, j'avais un peu la pression pour ma fiche please ... J'espère qu'elle vous plaira !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Those who stand for nothing fall for anything
You have enemies ? Good, that means you stood up for something

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://captainclioposts.tumblr.com/
avatar
James Alistair
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 327
☎Avatar & crédits : Perso & Tumblr
☎Age du perso : 30 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: A caser, selon mes soeurs
☎Politiquement vôtre: Travailliste
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: SUSAN ▲ Justice and judgment lie often a world apart Sam 10 Oct - 19:33

Bravo, tu es validé-e
Bienvenue à Londres


Pas besoin de pression, tu as fait une fiche superbe *.* Quelle jolie plume en plus ! Tu as parfaitement incarné Susan et je ne doute pas que tu le joueras superbement, je suis contente que tu l'aies prise en tout cas ! J'espère que tu te plairas chez les fous, en tout cas on t'accueille à bras ouverts !
Pour terminer, en relisant la page Wiki de Nancy Astor (qui m'a inspirée pour Susan), je suis tombée sur cet échange avec Winston Churchill
« Winston, si j'étais votre femme, je mettrais du poison dans votre verre! »
« Eh bien moi, Nancy, si j'étais votre époux, je le boirais ! »

PTDR PTDR C'était l'instant punchline de Winston !
Allez, place au jeu !


Te voilà officiellement parmi nous! Tu peux donc commencer par aller réserver ton avatar. Une fois cela fait, rends-toi dans la section mon passeport où tu pourras ouvrir tes liens ainsi que tes RPs. Tu y trouveras des codages (liens, fiche de RP, gestion de RP) déjà tout fait si tu ne sais pas trop où chercher, et ensuite, commencer à écrire. Dans cette partie, à partir de 100 messages, tu pourras aussi demander un logement, elle est pas chouette la vie?

Mais attend, ce n'est pas tout! Tu peux également pointer le bout de ton nez dans le flood et venir partager tes connaissances sur la Grande-Bretagne, le Royaume Uni et Londres pendant le conflit, on aime toujours apprendre des nouveautés c'est cool!

Il ne me reste plus qu'à te souhaiter un bon jeu, bienvenue à Londres!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I've lost a lot a in this game. Another everyday face with no name, I'm not selling misery, so would you stay around with me. I know that you are afraid, the traces of war linger on my face but I'm not selling misery, maybe some day I'll feel home again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Victoria Irvin
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 532
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: SUSAN ▲ Justice and judgment lie often a world apart Sam 10 Oct - 19:44

Je viens rejoindre ma co admin dans sa déclaration, j'adore ton style, la manière dont tu as cerné le personnage, bref tout **

Citation :
Ma tête ? Il s'agit d'Eva Green la magnifique par Vintage Phonic la surdouée


oooh t'es trop choutte ** Je te remercie de porter mes créas au contraire, ça fait toujours plaisir de les voir appréciées (et bizarre de les voir portées XD)

Vicky est ravie de se trouver une coupine galloise, il nous faudra absolument un lien What a Face

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


'Careless talk costs more than life'
"Was it a marriage made in heaven ? Was it a gift from god above ? Do you belive the things you told me or was it simply careless love ? You told me once when we were dreaming through life together we would walk. Those words of love seemed said in star light but now it seems like careless talk."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/
avatar
Susan Plumer
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 189
☎Avatar & crédits : Eva Green - by Maquizz
☎Age du perso : 36 hivers
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Divorcée, et c'est tant mieux !
☎Politiquement vôtre: Députée travailliste
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: SUSAN ▲ Justice and judgment lie often a world apart Sam 10 Oct - 19:54

James Alistair a écrit:

Pour terminer, en relisant la page Wiki de Nancy Astor (qui m'a inspirée pour Susan), je suis tombée sur cet échange avec Winston Churchill
« Winston, si j'étais votre femme, je mettrais du poison dans votre verre! »
« Eh bien moi, Nancy, si j'étais votre époux, je le boirais ! »

PTDR PTDR C'était l'instant punchline de Winston !

Ouiii, je l'avais vu, elle est excellente, celle-là green

Vous êtes adorables, mais ouiiii, je suis certaine que je vais me plaire parmi vous ! love Je file créer les différentes fiches, il nous faudra des liens qui dépotent, c'est sûr ! high5

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Those who stand for nothing fall for anything
You have enemies ? Good, that means you stood up for something

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://captainclioposts.tumblr.com/
avatar
Karol Tomasz
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 190
☎Avatar & crédits : Swan
Masculin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Une certaine Victoria suscite en moi la fascination...
☎Politiquement vôtre: Politiquement incorrect et je t'emmerde. Peu importe les idées, on ne renonce pas à son pays et à ses engagements.
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: SUSAN ▲ Justice and judgment lie often a world apart Dim 11 Oct - 0:30

Bienvenue sur KC !!!

Ca fait plaisir d'accueillir une nouvelle membre ! Surtout avec un tel personnage !!!
J'ai également adoré ta fiche et ton style d'écriture !

A très vite en RP !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

   
Keep silent and fight !
- J'ai une nouvelle formalité à vous...
- Dégage !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maud Wallace
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 84
☎Avatar & crédits : Maquizz
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Il se cache derrière une retenue toute victorienne mais trois trésors y ont gravé leur nom de façon indélébile, Victoria, Winifred et George.
☎Politiquement vôtre: Le parti conservateur, what else ?
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: SUSAN ▲ Justice and judgment lie often a world apart Ven 23 Oct - 19:14

Susaaaaaaaaaan mais ce perso est énorme ! squee Je l'adore tellement !

Bienvenuuuuuue par ici ! *.*

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Femme de devoir
Ask not what your country can do for you
Ask what you can do for your country...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
is my name and only mine
Informations
Passeport

MessageSujet: Re: SUSAN ▲ Justice and judgment lie often a world apart

Revenir en haut Aller en bas
 
SUSAN ▲ Justice and judgment lie often a world apart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La justice de Raphael [Terminé]
» HAITI-Justice : Un Système Judiciaire Qui Pirouette.
» Les oubliés de la Justice haitienne...
» Une voix : Susan Boyle
» Haïti : La justice américaine émet un mandat international contre l’ex-président

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keep Calm and Carry On ::  :: Can I see your ID ? :: Congratulations-
Sauter vers: