AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Anghus ~ Just ask for what you need

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
is my name and only mine
Informations
Passeport

MessageSujet: Anghus ~ Just ask for what you need Dim 11 Oct - 12:01

Anghus McKenzie
Listen to many, speak to a few.


Je suis né-e à Glasgow le 17 juin 1886. Mon arrivée à Londres a eu lieu en 1906, alors que ma carrière de pianiste faisait ses débuts. Cette ville me plait car elle offre tant de possibilités. Depuis le début de la guerre, ma vie a changé, je suis désormais civil, car dans la vie je suis Pianiste et je fais du marché noir. Côté amours, je suis marié et père, que voulez-vous, c'est ainsi. Ma tête ? Il s'agit de Robert Carlyle par Babine

Depuis son début, la guerre a-t-elle affecté ta vie directement ?

Quelle vie n'a t'elle pas affecté au final? Des militaires, aux politiciens en passant par les civils, nous sommes tous touchés par cette guerre. Toutes ses règles, ces rationnements, ces contraintes. Je sais parfaitement que c'est pour notre bien à tous mais ça ne m’empêchera pas d'en profiter. Plus personnellement encore, mon fils pense s'engager dans l'armée et j'ai peur pour lui. Tous ces jeunes gens qui vont se retrouver dans des combats, des situations dangereuses. Concernant mon métier de pianiste les grands concerts sont terminés, je ne peux plus jouer qu'en comité réduit dans des fêtes mondaines ou sur le piano qui se trouve dans notre maison. Si notre nourriture est rationné, mes notes ne le sont pas et si elles peuvent donner un peu le moral aux autres, je les donne généreusement. Je donne beaucoup de choses généreusement d'ailleurs, des paroles entendus, des secrets murmurés entre deux portes, des informations par-ci, par là. La guerre m'affecte oui mais pas qu'en mal.

Es-tu pour la victoire de la Grande Bretagne, ou préfèrerais-tu voir ce conflit s'arrêter au plus vite, avant qu'il ne s'aggrave, quitte à voir la Grande Bretagne y perdre beaucoup ?

C'est difficile à dire. Je suis pour la Grande Bretagne car je suis un de ses citoyens et qui veut voir son pays subir une défaire? En tout cas pas moi. J'aimerai que la guerre se termine vite afin de sauver des vies. Mais d'un autre côté, au plus la guerre continue, au plus je m’enrichis. Disons que je suis neutre. De toute façon mes informations circulent de gauche a droite sans que je me soucis du parti, de l'allégeance des personnes. Je sais que beaucoup de monde me déteste, me méprise même pour cela. Certains parce que je refuse de donner une opinion politique fixe et qu'on ne peut donc pas, selon eux, me faire confiance. Ce qui n'est pas totalement faux. D'autres parce que je profite de cette guerre pour faire mon petit bonhomme de chemin mais on gagne sa vie comme on peut et si je ne le faisais pas, quelqu'un d'autre le ferait. J'ai au moins un peu de respect pour la vie humaine. Ils sont de toute façon tous hypocrites, me critiquant avec leurs amis avant de venir m'acheter des choses.

Quel est ton but dans la vie? Pourquoi es-tu à Londres ?

Je suis venu à Londres l'année de 20ans pour exploiter mes talents de pianiste. C'était avant la première guerre mondiale, les choses étaient différentes. J'ai été enrôlé pour cette guerre et j'en suis revenu blessé lourdement à la jambe gauche donc je suis revenu à Londres, invalide pour ne plus jamais en repartir. Mon but dans la vie? M'enrichir. Tout simplement. Je vends de tout, des mots comme des denrées. Un autre but? Que ma femme et mon fils en profitent autant que moi et que nous sortions tous indemne de cette guerre. Aujourd'hui, je suis resté à Londres au lieu de fuir à la campagne comme beaucoup car c'est ici que tout se passe. Tous les gens importants y passent, tout y circule. C'est ici qu'il faut être pour quelqu'un d'ambitieux comme moi.




Derrière l'écran


Je m'appelle Romy et j'ai 21ans. Je suis en Lettres Modernes et je suis là régulièrement. J'ai trouvé le forum via PRD. D'ailleurs je le trouve super génial mais il y a un problème de taille avec le gif de la biographie qui se répète s'il n'est pas assez haut (alors qu'il était dans les dimensions données) du coup je l'ai changé, ce n'est pas si grave que ca  bg . A bientôt en RP!


Dernière édition par Anghus Mckenzie le Dim 11 Oct - 16:57, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
is my name and only mine
Informations
Passeport

MessageSujet: Re: Anghus ~ Just ask for what you need Dim 11 Oct - 12:01

Ta Biographie
17 Juin 1886


L’air est lourd, la salle bruyante. Entre le son du souffle exténué de la mère et les cris éperdus de l’enfant, on ne s’entendrait presque pas penser. L’infirmière nettoie le bébé qui continue à s’égosiller pour rejoindre les doux bras de sa créatrice. La chose faite, elle se dirige vers la femme alité qui se relève un peu quand elle lui pose l’enfant dans les bras. Une silhouette se détache et observe les deux individus qui ont fait leur nid dans le lit.
« Anghus, comme mon père » Annonce la silhouette et la femme hoche la tête, caressant le visage du nouveau nommé.

Janvier 1906


« Tu es doué, Anghus, il faut que tu suives tes rêves et que tu puisses jouer dans un orchestre. » m’avait dit ma mère quand je lui avais parlé de quitter l’Écosse pour rejoindre Londres et tenter de vivre de mon instrument. Mon père n’avait pas eu le même avis lui, c’était une perte de temps, jamais je ne réussirai dans cette voie et je finirai dans la rue ou je reviendrai au pays dépouillé de tout. M’avait-il assené le même jour. Toujours optimiste mon père mais ça n’avait pas été pour me rabaisser, pas vraiment. Très rationnel et terre à terre, il avait espéré que je reprenne la boulangerie familiale, après tout qui serait son successeur sinon moi ? Je n’avais ni frères, ni sœurs et en partant j’abandonnais cette ambition qu’il avait pour moi. Mais à vingt ans, on pense surtout à soi, à sa vie et j’étais donc parti ce soir-là, un sac sur les épaules, suivre ma propre ambition et m’extriquer de celle de mon géniteur.

Juin 1915


La parole est à l’effort de guerre, chacun de nous doit défendre son pays surtout les jeunes et du haut de mes bientôt 30 ans j’étais dans la fine fleur de l’âge alors m’enrôler avait été le choix logique. Aujourd’hui, je le regrette au froid dans ma tranchée, j’aurais dû rester à Londres, profiter des quelques galas, mes mains glissants sur mon piano. L’air ici est étouffant, la terre fait un effet de tombeau, je suis fait pour vivre sous le soleil pas enfermé entre trois parois de boue. Heureusement, mes allers retours pour porter les messages d’un bataillon à l’autre ou pour apporter ou chercher des provisions à l’hôpital provisoir près de ma position me permettent de ne pas devenir trop claustrophobe. Le sourire d’une des charmantes infirmières françaises aide aussi beaucoup cette cause.

Juillet 1916


Je me réveille puis me rendors et ce cycle continue sans fin depuis plusieurs semaines. Mes moments lucides, je les passe à envisager mon avenir avec cette jambe brisée qui ne sera jamais plus capable de supporter sans aide mon poids. Au moins mes mains vont bien, je me répète comme un mantra pour oublier la douleur. Dans mes moments de sommeil, je revois tout, j’entends tout. Les cris des soldats, le bruit des bombes, mon propre cri de douleur. Je vois le sang et les morts, les éclaboussures de terre qui prennent des reflets sanguins au fil des minutes. Je sais qu’on va me rapatrier, je ne suis plus d’aucune utilité dans cet état mais je ne veux pas partir, pas vraiment. Ou en tout cas pas sans elle. Jeanne, mon infirmière au sourire flamboyant alors quand la nuit tombe et qu’elle vient s’assoir à mes côtés, je lui glisse doucement et dans un français un peu approximatif :« Je viendrai vous chercher, vous m’attendrez, oui ? » Pour seul réponse un petit hochement de tête mais il veut dire le monde pour moi.

Fin aout 1940


Un paquet passe de main en main. La mienne, la sienne. Puis un autre. C’est une histoire de troc, s’il veut une pièce de tissus de qualité pour son épouse, il me l’échange contre deux des bouteilles de vin qu’il a réussi à stocker dans sa cave avant les restrictions. Il les gardait pour une grande occasion m’a-t-il dit. Apparemment, permettre à sa femme de se coudre une nouvelle robe était ce qu’il appelait une grande occasion. Tant mieux pour moi, j’allais faire du profit avec ces deux bouteilles d’une plutôt bonne année. Peut-être les revendre à quelques bourgeois pour une fête ? Pourquoi pas, le principal était que je fasse un bon profit sur la marchandise après tout.

Tassant mollement des restes de tabac trouvés dans des mégots de cigarettes pour en faire une entière pour moi, je m’avance, m’appuyant sur ma canne et ma jambe droite, dans la ville de Londres. Les temps sont durs et certains gamins sont bien contents de m’aider à avoir mon tabac contre un peu d’argent ou un gâteau. Bien sûr, ce n’est jamais de très bonne qualité et les mélanges sont étranges mais je ne suis pas prêt à me débarrasser de ma terrible habitude de fumer. Mon vélo est à quelques mètres dans une ruelle sombre, je dépose les bouteilles dans le panier monté à l’arrière et part vers ma planque, difficilement, grimaçant quand le mouvement des pédales entraine une douleur cuisante dans ma jambe. Mais je ne peux pas faire autrement, je ne vais pas me balader à la vue de tous avec deux belles bouteilles de vin rouge. Un comportement quelque peu suspect.

La planque est un petit bâtiment abandonné et quasiment en ruine, pas très loin de chez moi. C’est là que s’organise tout ce petit marché noir sous le nez des autorités. Enfin… Pas toutes, certains représentants de la loi sont prêts à se taire contre un petit quelque chose de temps en temps et je ne peux pas vraiment les blâmer. J’aurais sans doute fait pareil à leur place. En arrivant, je vois du mouvement derrière les fenêtres, et je fais signe de la main vers l’une d’elle. Un bruit métallique m’indique que le chemin a été ouvert. C’est tout une organisation de faire du marché noir. Je ne peux pas faire ça totalement seul et certains sont là pour monter la garde, profitant des bienfaits apportés par nos activités en apportant parfois de la nourriture, fromage, beurre, lard ou d’autres affaires que l’on a du mal a trouver ces jours ci chez eux. Nous ne sommes pas si nombreux dans ma petite « entreprise » sans doute pas assez pour nous compter sur les dix doigts des mains mais on s’en sort.

« Met ça avec la bouteille de champagne qu’on a récupéré hier, je pense qu’on pourra vendre tout ça à la femme du commandant Sterling. » Je dis à Arthur, tout juste vingt ans qui a rejoins nos rangs depuis peu « Il paraitrait qu’une fête se prépare chez eux. » J’ajoute avec un petit sourire moqueur.

Je n’avais peut être pas l’apparence ou les manières des aristocrates et autres bourgeois de la ville mais j’étais souvent informé de leurs petites célébrations privées. Et même très souvent invité pour mes talents de pianiste. C’était un moyen comme un autre d’obtenir des informations, on ne faisait jamais attention au musicien quand on discutait près de son instrument après tout. Et les choses qui ne se divulguaient pas au peuple, passaient souvent discrètement d’une bouche à une oreille dans les soirées comme celle-ci. Les informations se vendent chères par les temps qui courent et je ne suis jamais avare de mes mots. Tout le monde peut en profiter hauts dignitaires, communistes, alliés ou même le parti fasciste, tant qu’on me paye, je vends.

Ma femme me tuerait sans doute si elle apprenait cela, communiste jusqu’au fond de ses os, elle ignore même mes activités illicites. Oh, elle se doutebien que je fais quelque chose de pas bien clair mais elle n’a pas encore découvert quoi. Elle acceptait avec un sourire les petits cadeaux que j’arrivais à lui ramener de temps à autres mais je savais qu’elle bouillait de savoir comment je les avais obtenus. Trop bornée pour son bien, sans doute son sang français. Même si mon sang écossais me fait passer pour un hypocrite sans doute pour cette remarque. Nous nous sommes rencontrés pendant la guerre. La première bien sûr. En France quand j’étais avec un petit groupe de mes compatriotes partis combattre les allemands. J’étais surtout chargé de passer les messages d’un point A à un point B même si j’avais également passé du temps dans les tranchées. Parfois on m’envoyait dans « l’hôpital » mis en place dans une ancienne école, pas très loin de là où j’étais stationné et elle était là, toujours un sourire aux lèvres pour m’accueillir. Alors quand j’ai eu ma blessure à la jambe en évitant de très peu la mort à cause d’un bombardement, j’étais bien sûr, malheureux de ma situation, mais tout de même un peu content de pouvoir passer du temps avec Jeanne. Discrètement, avant qu’on me rapatrie en Angleterre, je lui ai promis que je viendrai la chercher après la guerre. Et c’est ce que j’ai fait. Nous sommes ensemble depuis plus de vingt ans et mon infirmière de femme m’a même donné un fils, Rupert qui a aujourd’hui 19 ans.

« J’ai récupéré du Café, Anghus » me dit Arthur en me sortant de mes pensées.

« Combien ? »

« Suffisamment pour faire quelques tasses, cinq peut être s’il est bien dilué ? »

« Propose-le à Mr Clint. Je sais qu’il a quelques petits stocks qui pourraient nous intéresser et qu’il apprécierait de pouvoir vendre une fortune quelques pauvres petites tasses de cafés noyées dans de l’eau. »

Les affaires sont les affaires et ce que font les gens de ce qu’on leur troque ou vend, ce n’est pas vraiment mon problème. Certains me méprisent pour cela, je le vois dans les regards qu’ils me jettent en me croisant dans la rue. Pourquoi vendre la plaquette de beurre que j’ai obtenue à un petit bourgeois au lieu de la donner gracieusement à une famille dans le besoin ? Se disent-ils. Les temps sont à la guerre, aux arnaques et plutôt à l’égoïsme et je ne fais absolument pas exception à la règle. La plupart des enfants ne sont même plus en ville, seuls quelques-uns courent encore dans nos jambes dès que le soleil se pointe mais ils se font de plus en plus rare. On les envoie à la campagne pour les protéger des bombardements que pourraient subir les villes et j’aurais sans doute fait pareil avec mon fils, s’il avait encore été enfant. Moins de bouches à nourrir pour les familles londoniennes qui se sont arrachées à leurs enfants pour les sauver. Parfois des familles entières partent se réfugier entre les arbres et les champs de nos campagnes. Je ne sais pas comment ils retrouveront leurs maisons en revenant, nous ne sommes plus à un vol ou pillage près, tout est bon à prendre et les valises ne sont souvent pas remplies des denrées qu’ils laissent dans leur cave. Tant mieux pour nous, après tout même un morceau de fromage vaut cher par les temps qui courent.


Dernière édition par Anghus Mckenzie le Lun 12 Oct - 19:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
James Alistair
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 327
☎Avatar & crédits : Perso & Tumblr
☎Age du perso : 30 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: A caser, selon mes soeurs
☎Politiquement vôtre: Travailliste
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: Anghus ~ Just ask for what you need Dim 11 Oct - 14:09

Bienvenue Anghus !

Pour la taille, tu peux la régler via le "height" en dessous de l'url de l'image green
Vintage m'avait envoyée ton idée de personnage, j'ai hâte de voir ce que tu vas en faire !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I've lost a lot a in this game. Another everyday face with no name, I'm not selling misery, so would you stay around with me. I know that you are afraid, the traces of war linger on my face but I'm not selling misery, maybe some day I'll feel home again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
is my name and only mine
Informations
Passeport

MessageSujet: Re: Anghus ~ Just ask for what you need Dim 11 Oct - 16:37

Merci James What a Face

J'ai vu ça mais de toute façon j'ai fait autrement eheh

J’espère que mon petite Anghus vous plaira trio
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
is my name and only mine
Informations
Passeport

MessageSujet: Re: Anghus ~ Just ask for what you need Dim 11 Oct - 18:18

Entre musiciens faudra qu'on se trouve quelque chose What a Face
Bienvenue *.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Victoria Irvin
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 531
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: Anghus ~ Just ask for what you need Dim 11 Oct - 18:35

Enfin le voilà!!! Bienvenue officiellement :) j'ai hâte de lire ta fiche en détail, et si tu as des questions n'hésite pas **

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Careless talk costs more than life'
"Was it a marriage made in heaven ? Was it a gift from god above ? Do you belive the things you told me or was it simply careless love ? You told me once when we were dreaming through life together we would walk. Those words of love seemed said in star light but now it seems like careless talk."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/
avatar
Invité
is my name and only mine
Informations
Passeport

MessageSujet: Re: Anghus ~ Just ask for what you need Lun 12 Oct - 13:36

Brunhilde ! Oui en effet il faudra qu'on se trouve un petit quelque chose :3

Merci Victoria What a Face En toute logique ma fiche est finie mais je n'ai pas vu de topic pour la signaler? :D J’espère qu'elle vous plaira *.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Victoria Irvin
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 531
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: Anghus ~ Just ask for what you need Lun 12 Oct - 15:36

C'est normal que tu ne l'aies pas vu, on est du genre stalkers avec James, on voit tout, du coup il n'y a pas de topic pour signaler que sa fiche est finie What a Face

Alors j'aime énormément ta fiche, la description de sa vie présente, cependant, de sa vie avant, on ne sait rien du tout ou presque :/ Du coup j'aimerai que tu rajoutes un paragraphe général sur sa vie, où il est né, comment il est arrivé à Londres, sa blessure, son mariage, son fils... Enfin des trucs qui lui sont arrivés avant tout ce que tu racontes dans ta fiche qui est somme toute plutôt son présent. James ou moi repasserons une fois que ça sera fait ^^

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Careless talk costs more than life'
"Was it a marriage made in heaven ? Was it a gift from god above ? Do you belive the things you told me or was it simply careless love ? You told me once when we were dreaming through life together we would walk. Those words of love seemed said in star light but now it seems like careless talk."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/
avatar
Invité
is my name and only mine
Informations
Passeport

MessageSujet: Re: Anghus ~ Just ask for what you need Lun 12 Oct - 19:09

J'ai rajouté quelques paragraphes au début du coup What a Face

Dites moi si ça vous va? Ou si vous voulez que je rajoute autre chose?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Victoria Irvin
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 531
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 24 ans
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: Anghus ~ Just ask for what you need Lun 12 Oct - 20:33

Bravo, tu es validé-e
Bienvenue à Londres


 
Du coup c'est quand même beaucoup plus clair pour cerner le personnage, son passé, et trouver des liens après XD du coup, tu es validée, bravooo  squee  cheer  spirit


Te voilà officiellement parmi nous! Tu peux donc commencer par aller [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Une fois cela fait, rends-toi dans la section [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] où tu pourras ouvrir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ainsi que [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Tu y trouveras des codages (liens, fiche de RP, gestion de RP) déjà tout fait si tu ne sais pas trop où chercher, et ensuite, commencer à écrire. Dans cette partie, à partir de 100 messages, tu pourras aussi demander un logement, elle est pas chouette la vie?

Mais attend, ce n'est pas tout! Tu peux également pointer le bout de ton nez dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et venir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], on aime toujours apprendre des nouveautés c'est cool!

Il ne me reste plus qu'à te souhaiter un bon jeu, bienvenue à Londres!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Careless talk costs more than life'
"Was it a marriage made in heaven ? Was it a gift from god above ? Do you belive the things you told me or was it simply careless love ? You told me once when we were dreaming through life together we would walk. Those words of love seemed said in star light but now it seems like careless talk."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/
avatar
Karol Tomasz
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 189
☎Avatar & crédits : Swan
Masculin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Une certaine Victoria suscite en moi la fascination...
☎Politiquement vôtre: Politiquement incorrect et je t'emmerde. Peu importe les idées, on ne renonce pas à son pays et à ses engagements.
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: Anghus ~ Just ask for what you need Sam 24 Oct - 15:27

Bienvenue sur KC !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
Keep silent and fight !
- J'ai une nouvelle formalité à vous...
- Dégage !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
is my name and only mine
Informations
Passeport

MessageSujet: Re: Anghus ~ Just ask for what you need

Revenir en haut Aller en bas
 
Anghus ~ Just ask for what you need
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keep Calm and Carry On ::  :: Archives-
Sauter vers: