AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Keep Calm and Buy Clothes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Susan Plumer
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 189
☎Avatar & crédits : Eva Green - by Maquizz
☎Age du perso : 36 hivers
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Divorcée, et c'est tant mieux !
☎Politiquement vôtre: Députée travailliste
☎En Pagaille:

MessageSujet: Keep Calm and Buy Clothes Dim 14 Fév - 10:58

Keep Calm and Buy Clothes
What is important in a dress is the woman who is wearing it


La pluie a repris le contrôle de l'île, et de la ville. Elle ruisselle le long des corniches, tambourine aux fenêtres des riches et perce les manteaux des pauvres. Froide et insistante, partout elle se fraie un chemin. La plupart des gens, même les Anglais, n'aiment pas la pluie. Et pourtant, ces dernières semaines, ils ont appris à l'apprécier : d'ennemie, elle est devenue amie, protégeant le pays des sinistres oiseaux de métal allemands. Les gros nuages, les vents puissants, la luminosité déclinante semblent veiller sur l'Angleterre.
Les derniers bombardements ne remontent pas à bien longtemps cependant : les Nazis profitent de la moindre brèche, du moindre rayon de soleil, pour marteler sans pitié les habitations de leurs dernières créations meurtrières. Susan se souvient, comme si c'était hier, des débuts de ce Blitz dont elle ne peut percevoir la fin : l'East End en flammes, en cendres, et ce bruit… Elle ne l'avouerait pas pour tout l'or du monde, mais elle s'éveille parfois en sueur, persuadée d'avoir entendu à nouveau les sirènes d'alarme.

Chassant ces pensées sinistres, la jeune députée accélère le pas, tenant fermement son parapluie noir pour éviter que celui-ci ne se retourne sous l'effet d'une trop brusque rafale. Un long manteau enserre sa taille fine, et quelques mèches sauvages s'échappent de dessous son chapeau alors qu'elle tourne à l'angle de la célèbre rue de Notting Hill. La rue, connue de tous les Londoniens huppés pour son marché du samedi, est presque déserte en ce jour de semaine : seules quelques personnes ont bravé la météo pluvieuse pour venir y faire leurs emplettes.
La brune ne s'attarde pas devant les vitrines aux slogans colorés : elle sait où se trouve ce dont elle a besoin, et elle ne compte pas traîner. Elle n'a jamais été du genre frivole, à changer sa garde-robe entière à chaque nouvelle saison ; néanmoins, son travail implique une part d'image. Qui voudrait d'une députée mal habillée pour le représenter ? Heureusement pour ses électeurs, Susan a parmi ses amis un styliste talentueux : le (de plus en plus) célèbre Isidore Hood, à qui elle rend justement une visite aujourd'hui.

Contente de quitter l'humidité de la rue détrempée, Susan dépose son parapluie dans l'entrée du magasin et s'avance parmi les portants de métal. Le magasin semble désert : pourtant, elle a bien prévenu le franco-anglais de sa venue... D'ordinaire, Isidore se tient toujours prêt à l'accompagner -la guider, devrait-elle dire. Contrariée par l'absence de son tailleur et confident, la mince brune toussote puis élève la voix.

Hum... Il y a quelqu'un ?

Pour une fois qu'elle parvient à s'arranger, et à venir un jour de semaine (parce que, croyez-le ou non, être une députée c'est avoir un agenda de ministre), voilà qu'on lui pose un lapin ! Et elle n'apprécie pas du tout l'expérience...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Those who stand for nothing fall for anything
You have enemies ? Good, that means you stood up for something

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://captainclioposts.tumblr.com/
avatar
Invité
is my name and only mine
Informations
Passeport

MessageSujet: Re: Keep Calm and Buy Clothes Lun 22 Fév - 10:45

Anna se perdait dans les mouvements habituels et quotidiens. Elle commençait doucement à être inquiète de la situation à Londre, et elle retrouvait le sentiment douloureusement familier d'avoir peur pour elle, pour ses proches, pour sa boutique, pour elle, pour ses proches. Elle s'était remarquablement intégrée à Londre, mais le prix de cet entourage nouveau était la crainte de les perdre. Elle était partie de son pays natale afin de ne plus ressentir la peur. Si tout cela dégénérait, où partirait elle ? Encore plus loin, dans une pays encore plus froid ? Elle n'avait clairement pas envie de geler à partir des orteilles dans un endroit inconnu voir hostile.

Et surtout... Anna commençait à se dire qu'elle ne pourrait pas abandonner cette maison là, ce fiancé là, ces amis... Et c'était effrayant en somme. Cette fois ci elle ne pourrait plus fuir. c'était son choix, mais il impliquait beaucoup trop d'éléments pour qu'elle se rende compte de son ampleur.

La jeune femme commençait à être fatiguée de tourner en rond dans ses pensées. La boulangère du coin est morte lors des derniers bombardements. une femme adorable, presque une parodie de boulangère, avec sa voix chaleureuse et ses airs maternels, sans oublier le corps rondelets sous le tablier plein de farine. Anna sentait que ce n'était que le début : cela commençerait par les connaissances, les amis d'amis... et au final, ce serait le tour des proches, peut être de soi.

La jeune femme brune posa d'un coup le gros paquet de tissu en lin qu'elle tenait dans le rayon qui correspondait. La modiste respira d'un coup, songeant qu'il était grand temps qu'elle discute à coeur ouvert avec Isidore ou Federika. Il ne lui semblat pas bon de garder sa peur pour elle, et elle savait qu'elle se sentirait mieux si elle en parlait.

Son amie lui semblait toute indiquée, et Anna se décida à parler à sa colocataire le soir même si celle ci était présente.

Mais la hollandaise fut tirée de ses rêveries par une cliente :

- Hum... Il y a quelqu'un ?

Anna se dépecha de sortir de la réserve, se maudissant d'avoir oublié l'absence d'Isidore.

- Oui, bonjour madame ! En quoi puis je vous venir en aide ?

La modiste reconnnut sans peine Susan Plumer, cliente régulière de son fiancé et une des premières femmes députés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Susan Plumer
is my name and only mine
Voir le profil de l'utilisateur
Informations☎Messages : 189
☎Avatar & crédits : Eva Green - by Maquizz
☎Age du perso : 36 hivers
Féminin
Passeport
Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Divorcée, et c'est tant mieux !
☎Politiquement vôtre: Députée travailliste
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: Keep Calm and Buy Clothes Mer 6 Avr - 22:48

HRP : Désolée du retard immense de la réponse...

Keep Calm and Buy Clothes
What is important in a dress is the woman who is wearing it


La pluie continue de tomber au-dehors, tandis que son manteau long laisse glisser quelques gouttes sur le sol immaculé. La députée s'avance encore, jusqu'à ce que sorte de l'arrière-boutique une femme plus jeune qu'elle-même.

Oui, bonjour madame ! En quoi puis je vous venir en aide ?

Un léger accent la trahit : elle n'est pas d'ici, plutôt du continent sans doute. Les Pays-Bas, ou bien peut-être la Belgique, à en juger par le chuintement des consonnes, même si Susan doit reconnaître qu'elle n'est nullement experte en la matière. Que fait-elle donc sur le sol anglais ? Sans doute est-elle venue là pour fuir une guerre qui l'a rattrapée, comme tant d'autres…
Tout semble ramener les pensées de la travailliste au conflit, ces derniers temps. Et comment pourrait-il en être autrement ? Son pays est maintenant quotidiennement bombardé, ou peu s'en faut. Et comme si cela ne suffisait pas, tous les débats parlementaires tournent autour des différents aspects de la guerre : armement, alliances, re-armement, problèmes d'approvisionnement, armement (encore), manœuvres militaires, armement (toujours),… Si elle comprend parfaitement l'importance de ces questions, Susan ne peut s'empêcher de déplorer l'oubli des sujets qui lui tiennent tant à cœur, à savoir la protection des classes inférieures ou encore la culture.
S'éclaircissant la gorge pour se sortir du marasme de ses sombres pensées, la députée surprend un regard de la vendeuse, un regard... évaluateur.

Hum hum... Isidore n'est pas là ?

Son tailleur attitré aurait-il oublié sa venue ? Voilà qui ne lui plaît guère. Mais apparemment, on ne lui demande pas son avis : l'ex-lady Plumer va devoir se contenter des services d'une couturière hollandaise inconnue et très probablement inexpérimentée. Puisqu'il le faut...
Elle se débarrasse de son long imperméable foncé, qu'elle replie sur son bras -Isidore, lui, l'aurait déjà accroché à un portant, en l'assurant de lui en trouver un meilleur, ce qu'elle aurait bien sûr décliné, yes but no thanks, mais elle l'aime plutôt bien, ce vieux trench. Il est rassurant, comme une habitude qu'on ne change pas trop -du moins pas trop souvent.

Dites, je me le suis souvent demandé, mais qui est donc le "Jordens" dans "Hood&Jordens" ? dit-elle encore, tout en continuant son chemin au milieu des étoffes diverses et variées, histoire de faire un peu de conversation.

Autant en apprendre davantage sur son discret confident -qui ne se confie d'ailleurs jamais de lui-même- puisqu'elle est là, et lui pas !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Those who stand for nothing fall for anything
You have enemies ? Good, that means you stood up for something

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://captainclioposts.tumblr.com/
Contenu sponsorisé
is my name and only mine
Informations
Passeport

MessageSujet: Re: Keep Calm and Buy Clothes

Revenir en haut Aller en bas
 
Keep Calm and Buy Clothes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KEEP CALM AND KILL ZOMBIES ✗ le 21/02 vers trois heures du matin
» Keep calm and pass your way ♙ Saewald [TERMINEE]
» Hey guys, keep calm ! ☮
» Keep Calm And Carry Swords
» KEEP CALM & kill zombies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keep Calm and Carry On ::  :: West End :: Portobello Road :: Hood & Jordens-
Sauter vers: