AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ARCHY - Sit Nomine Digna

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
I am
☎Messages : 27
☎Avatar & crédits : Jack Lowden / lowdendaily@tumblr
☎Age du perso : 30 y.o.
Masculin


Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Veuf éploré
☎Politiquement vôtre:
☎En Pagaille:

MessageSujet: ARCHY - Sit Nomine Digna   Ven 29 Juin - 23:49


Avatar par lowdendaily trouvé sur tumblr












ARCHIBALD "ARCHY" HART


Diplomacy is overrated



Je suis né à Bulawayo, en Rhodésie en février 1911. Mon arrivée à Londres a eu lieu en 1937, alors que j'étais embauché par le Royal Mail comme pilote pour délivrer du courrier sur les îles anglo-normandes et les îles du canal Saint-Georges. Cette ville me plait et me déplaît à la fois car j'apprécie son atmosphère si particulière depuis le début de cette guerre, tout comme elle me rappelle des souvenirs et une vie passée que j'essaie tant bien que mal de laisser derrièr emoi. Depuis le début de la guerre, ma vie a changé, je suis désormais In the Army, car dans la vie je suis officier dans la Royal Air Force, et je commande le 54 Squadron, basé à Hornchurch, à 20 miles à l'est de Londres. Côté amours, je suis veuf, que voulez-vous, c'est ainsi. Ma tête ? Il s'agit de Jack Lowden par lowdendaily

Depuis son début, la guerre a-t-elle affecté ta vie directement ?

Qui n'a pas été affecté par cette foutue guerre ? Réserviste au sein de la Royal Auxiliary Air Force dès mon arrivée en Angleterre, j'ai été rappelé au début de la guerre. Jeune pilote, je croyais à une victoire rapide lorsque mon escadron et moi-même avons été envoyés en France en novembre 1939. Jamais je n'ai eu aussi tort de toute ma vie et la campagne de France de mai 1940 a achevé mon enthousiasme. Puis s'en est suivi ce terrible été 1940, ou j'ai perdu nombre d'amis et vu une génération entière se sacrifier pour défendre son pays depuis les airs. Malgré tous nos efforts acharnés, je n'ai pu empêcher la mort de mon épouse dans les premiers bombardements de Londres. Alors, vous me demandez si la guerre m'a affecté directement ? Je crois que vous avez votre réponse.

Es-tu pour la victoire de la Grande Bretagne, ou préfèrerais-tu voir ce conflit s'arrêter au plus vite, avant qu'il ne s'aggrave, quitte à voir la Grande Bretagne y perdre beaucoup ?

Je me demande comment vous pouvez vous poser cette question à la vue de l'uniforme que je porte. Cela va faire maintenant presque deux ans que je combats pour la victoire du Commonwealth et de ses alliés, de plus en plus nombreux à nos côtés. J'espère qu'au vu des sacrifices consentis par tout ce monde que notre gouvernement et que le Roi ne s'abaisseront pas à tenter de négocier quoique ce soit avec ce petit caporal et sa moustache ridicule. Cela dit, au vu de la situation sur le front, je pense que cette guerre est loin d'être terminée tant que l'un ou l'autre camp ne fait pas d'avancée significative.

Quel est ton but dans la vie? Pourquoi es-tu à Londres ?

Mon but dans la vie ? Abattre le plus de ses saloperies de boches possible avant que cette guerre ne soit terminée. Ces salopards m'ont pris tout ce que j'avais de plus cher. Malgré cette haine, je m'efforce de mettre mes sentiments de côté. Je suis depuis peu le nouveau commandant du 54ème escadron de la Royal Air Force, nommé Squadron Leader à titre provisoire. Bien que je ne m'attendais pas à cette nomination et promotion, j'ai été choisi en raison de mon expérience et de mon âge. Je continue à être l'un des leurs, mais désormais je suis responsable de les mener au combat et de faire en sorte qu'ils reviennent tous.




DERRIERE L'ECRAN

coucou c'est moi!!

pseudo RPG

Bonjour à tous!! Je suis W., et j'ai bientôt 30 ans  Snif  rip . Je suis dans le domaine de la mer J'ai trouvé le forum via bazzart. Et puis je vous aime déjà. Voilà, c'est dit  *.* .




Dernière édition par Archy Hart le Sam 30 Juin - 13:37, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
I am
☎Messages : 27
☎Avatar & crédits : Jack Lowden / lowdendaily@tumblr
☎Age du perso : 30 y.o.
Masculin


Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Veuf éploré
☎Politiquement vôtre:
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: ARCHY - Sit Nomine Digna   Ven 29 Juin - 23:49





HISTOIRE


C'est au début de l'année 1937 qu'Archy pose ses guêtres dans la capitale londonienne. Lui qui vient du fin fond de l'Afrique, il est aussitôt séduit par la grisaille de l'Angleterre ainsi que par l'animation du cœur du Commonwealth. C'est en Rhodésie du Sud, il y a maintenant 30 ans de cela, que le petit Archibald Hart a vu le jour. Fils unique d'une famille de propriétaires terriens, il a été élevé en plein air et n'a jamais manqué rien. Bien qu'intelligent, le fils Hart ne fut jamais très studieux et préférait gambader dans la brousse. Il obtint non sans mal son certificat d'études mais ne fit jamais d'études supérieures et ne serait jamais avocat ou médecin comme le désiraient ses parents. Non, lui avait décidé qu'il deviendrait pilote, et c'est très jeune qu'il fut piqué du démon de l'aviation, aidé par un oncle maternel enrôlé dans le Royal Flying Corps et qui vola au-dessus des plaines de Somme dans ce qui devait être « la der des ders ». Cet oncle, Harry, devint pour lui un véritable modèle masculin sur lequel il forgea et imita ses jeunes années d'adulte. Au retour de la guerre, il avait acheté un petit coucou des surplus de l'armée de l'air britannique et s'avérait être le seul pilote de brousse de Bulawayo, convoyant de la nourriture, des médicaments ou du courrier pour les fermes les plus éloignées et les plus reculées. Archy travaillait pour lui en rendant divers services sur l'intendance ou la mécanique, en échange d'un maigre salaire et de leçons de pilotage. Le jeune Hart avait un talent naturel pour le pilotage et devint rapidement le suppléant de son oncle en opérant le petit de Havilland Tiger Moth au-dessus des plateaux rhodésiens. Mais Archy ne tient pas en place. Désireux de découvrir la vieille Europe, lassé par l'étouffante Afrique, il répond à une annonce posée dans le Herald. La British Airways Ltd., jeune compagnie aérienne britannique en pleine expansion est à la recherche de pilotes formés et expérimentés.

Basé à Croydon dans la banlieue londonienne, le Rhodésien se plût dans son nouveau travail, bien qu'il ne s'occupait que des vols non-commerciaux en direction des îles anglo-normandes ou vers le nord du pays. Il s'engagea également dans la réserve la Royal Air Force et rejoignit le 615ème escadron de réservistes, par souci de pouvoir gagner un peu plus d'argent, mais également par amusement, afin de pouvoir voler sur les appareils les plus modernes du monde. Surnommé le « Eton Squadron », Archy y côtoya la fine fleur de jeunesse aristocratique du pays. Ses origines modestes ne furent en rien bloquantes, les jeunes hommes se retrouvant autour de leur passion du pilotage. Le temps était à l'insouciance et le rhodésien était persuadé que la guerre n'aurait pas lieu, surtout après les récents accords de Münich. Pourtant, les aspirations d'expansion d'Hitler vinrent mettre à mal les idées du pilote. A la déclaration de guerre, Archy fut appelé sous les drapeaux, le 615ème escadron de sa Majesté était déployé sur le sol de France avec les British Expeditionnary Forces. Hart épousa avant de partir sa fiancée, Mary Bates, une jeune professeure des écoles avec laquelle il convolait depuis plusieurs mois.

La drôle de guerre n'avait rien de drôle depuis les airs. Bien qu'au sol, les combats n'avaient pas encore commencés, les deux camps se faisant face sans faire mouvement et il en était bien autre dans les airs. Bien que les bombardements étaient plutôt rares, les vols ennemis de reconnaissance étaient quotidiens, et les pilotes anglais et français passaient également la frontière pour venir chercher l'ennemi chez eux. Equipés d'antiques Gloster Gladiator, parmi les derniers biplans de ce qui deviendrait la seconde guerre mondiale, les pilotes de l'escadron d'Archy faisait pâle figure face aux récents Messerschmits 109, auxquels ils ne pouvaient rivaliser. Pour autant, ils faisaient contre mauvaise fortune bon cœur, persuadés en une victoire rapide dès le début des combats terrestres. Après tout, leurs alliés français n'avaient-ils pas la première armée du monde ? Le Rhodésien obtint même sa première victoire aérienne sur un Henschel 123 allemand, venu fureter d'un peu trop près une batterie d'obusiers français.

Le désastre de Mai 1940 s'abattit sur Archy et ses camarades de lutte. Dépassés, leur combat se résumait à une lutte acharnée pour une retraite en bonne et due forme. Rien de plus démoralisant pour un soldat que de reculer. Epuisés, les aviateurs britanniques essayaient tant bien que mal d'endiguer l'avance allemande vers la mer. Ils volaient continuellement pour affronter la Luftwaffe, résistant comme ils pouvaient avec leurs appareils dépassés et déclassés. Les premières pertes arrivèrent vite et la frivolité et l'enthousiasme qui animait les pilotes s'effritait petit à petit pour laisser place aux automatismes et à l'instinct de survie. Toutefois, quelques jours avant la tragédie de Dunkerque, Archy parvint à accrocher son deuxième ennemi à son tableau de chasse avant de se faire abattre par une pièce d'artillerie anti-aérienne alliée alors qu'il retournait vers son terrain d'aviation. Blessé dans l'atterrissage sur le ventre de son appareil, le Rhodésien fut rapatrié avant que l'armée allemande ne scelle le sort des British Expeditionnary Forces. Profitant de quelques semaines de convalescence et de permissions bien méritées aux côtés de son épouse, Archy fut vite rappelé à son devoir pour ce qui allait bientôt devenir la bataille d'Angleterre.

*****



7 Septembre 1940,
Terrain d'aviation de Biggin Hill (Sud-Est de Londres)

Affecté au 74ème escadron depuis la fin du mois de juin, le Rhodésien avait fait la rencontre de ce qui était rapidement devenu sa maîtresse : le légendaire Spitfire, avec lequel il avait combattu depuis. Aux antipodes de son ancien appareil, le Spitfire pouvait presque rivaliser avec son homologue allemand, si ce n'était en vitesse de pointe et son carburateur qui l'empêchait de suivre son adversaire dans les manœuvres à G négatifs, dont certains piqués. Néanmoins, il avait pour lui sa manoeuvrabilité légèrement supérieure qui permis à Archy de se tirer de quelques mauvais pas. La bataille d'Angleterre battait son plein depuis maintenant plus d'un mois, mais le blondinet faisait maintenant quasi armes égales avec les Boches, et avait étoffé son tableau de chasse de quatre appareils ennemis – dont un non confirmé -, ce qui faisait de lui l'un des pilotes les plus expérimentés de son escadron. D'ailier, il s'était vu confié le rôle de chef de paire et surtout la responsabilité d'un jeune pilote sorti de cours.

L'escadron avait déjà effectué sa première patrouille dans la matinée au-dessus de Douvres en guise de piquet aérien avancé, sans rencontrer le moindre ennemi et les aviateurs étaient rentrés bredouilles pour le déjeuner. Comme la plupart des escadrons du sud-est de l'Angleterre et de la capitale, ils étaient d'alerte cet après-midi. Chacun des pilotes du 74ème escadron tuait le temps à sa manière : certains avaient entamé une partie d'échecs, d'autres lisaient les journaux ou étaient plongés dans la lecture avide d'un roman policier qu'ils ne termineraient peut-être pas. Archy, lui, profitait d'une sieste bien méritée sous le soleil de l'été indien 1940. Méritée mais pas confortable, car le rhodésien était équipé de son parachute et de son gilet de sauvetage au-dessus de sa chemise d'uniformes. Depuis la France, il avait acquis cette curieuse faculté de pouvoir s'endormir n'importe où et assez rapidement et sa casquette posée nonchalamment sur son visage lui barrait les rayons du soleil.

Le téléphone sonna, rompant la torpeur dans laquelle les pilotes s'étaient enfouis. Imperturbable, le caporal de service raccrocha stoïquement et avec un flegme tout britannique  le combiné et se leva pour sonner la cloche sur laquelle une inscription à la craie était marquée « Don't come and tell, ring this bell like hell ». En une fraction de seconde, tous les pilotes couraient vers leurs appareils que les mécaniciens démarraient, emportant tout sur leur passage. Cette cloche sonnée signifiait que l'ennemi approchait. Ce désordre apparent était en réalité une mécanique bien huilée, surtout après les dernières semaines. Les pilotes avaient appris à réagir au quart de tour et avaient également appris bien malgré eux que la moindre minute de retard pour décoller était peut-être synonyme d'un bombardement ennemi réussi.

A peine leur train d'atterrissage s'était-il escamoté dans leurs ailes que les pilotes du 74ème escadron purent entendre la voix de la contrôleuse aérienne dans leurs écouteurs qui annonçait que plus d'une cinquantaine de bombardiers ennemis approchaient depuis Calais. Il ne fallut que sept minutes pour que les Spitfires lancés à plein régime atteignent leur altitude d'interception à 20,000 pieds, soit près de 6000 mètres. Hart suivait son leader à la trace, et jetait régulièrement des coups d'oeil réguliers sur son aile droite, vérifiant la présence de William, son jeune ailier. Ce dernier tenait de manière impeccable la formation, mais Archy pouvait lire la nervosité du jeune pilote dans son pilotage brusque. La contrôleuse dirigea l'escadron vers l'est de Londres et la Tamise. Les bombardiers ennemis apparurent à l'horizon. Le Rhodésien n'avait jamais vu une telle concentration de bombardiers ennemis. Ce qu'il ne savait pas, c'est que le 7 septembre était le premier jour du Blitz, campagne de bombardement allemande visant intentionnellement les villes anglaises. Suite au bombardement bravache de Berlin par des appareils anglais, Hitler et Goering avaient décidé de mettre le paquet.

Les deux formations se rapprochent rapidement l'une de l'autres, mais toujours aucun visuel sur l'escorte ennemie.  « Dysoe Squadron, this is Dysoe Leader. Tally Ho ! » La voix calme et imperturbable du sud-africain 'Sailor' Malan vint rompre le ronronnement régulier des moteurs Rolls-Royce Merlin. Très vite, le ciel se transforma en un gigantesque et mortel ballet. Des balles traçantes fusaient dans tous les sens et la mort se cachait derrière le moindre nuage ou la moindre erreur. Bien que les Spitfires devaient traditionnellement affronter les Messerschmitt et laisser les bombardiers aux Hawker Hurricane, Archy fit basculer son appareil pour plonger sur l'essaim d'ennemis, poursuivi par son ailier. Il pressa la détente de son manche à balai lorsqu'un Heinkel allemand envahit son collimateur et vit qu'il avait fait mouche aux nombreuses étincelles sur la carlingue ennemie, sans toutefois causer de dommages trop importants. La radio s'excitait : beaucoup annonçaient l'arrivée de chasseurs ennemis, certains messages joyeux annonçaient un avion ennemi abattu tandis que nombre de conversations interrompues étaient signe d'un ami ou d'un compatriote tombé. Parmi la multitude de ces derniers, il reconnut la voix de son ailier, qui annonçait être pris en chasse. Hart jeta un coup d'oeil dans son rétroviseur pour constater que ce dernier ne le suivait pas. Il interrompit sa manœuvre d'approche d'un groupe de bombardier pour effectuer un tour d'horizon à la recherche de Dysoe Blue 4. Il identifia un Spit' en mauvaise posture, qui se débattait en laissant filer une fine traînée blanche, signe de perte de liquide de refroidissement pour son moteur. Le Rhodésien se glissa dans le sillage du boche qui poursuivait son ailier. Bien qu'inexpérimenté, il fallait reconnaître que ce dernier se débattait avec la ferveur et le courage d'un homme qui avait tout à perdre. Pourtant, son pilotage était saccadé et parsemé de petites erreurs qui permettaient à son adversaire de conserver l'ascendant. L'allemand était fasciné par sa proie et permis au blondinet de trouver une position de tir favorable durant l'espace de quelques secondes. Hart se rapprocha à moins de 200 mètres avant de presser à nouveau la détente de ses huit mitrailleuses Browning. Il put observer le moindre détail sur l'appareil allemand, du capot moteur peint en jaune à l'insigne de son escadrille, un as de pique noir logé dans un losange blanc cerclé également de noir. Le Rhodésien fit mouche et des petites flammèches s'échappèrent du moteur Daimler-Benz du Boche, qui se transformèrent vite en une longue langue de feu qui vint absorber le cockpit de l'ennemi.

Bien qu'il ne portait pas vraiment les Allemands dans son cœur, Archy eut un haut-le-coeur en voyant l'appareil ennemi exploser en plein vol, les flammes ayant dû embraser des vapeurs de carburant. Il n'y avait pas de pire mort pour un pilote que celle d'être dévoré vivant par le feu, et Hart se surprit de son sentiment de soulagement lorsque le Messerschmitt explosa en vol. Il se rapprocha de son ailier mal en point : ce dernier avait l'aile gauche en charpie et son moteur menaçait de couper à chaque instant.  « Dysoe Blue 4, this is Blue 3. I got him, bail out. » annonça-t-il de sa voix rauque à la radio. Il observa le jeune William s'extraire de son appareil et attendit que la corolle blanche du parachute se déploît pour retourner vers le gros du combat.

Entre temps, les bombardiers ennemis étaient parvenus à arriver au-dessus de Londres, visant l'East End et ses quais. Le Rhodésien n'observa pas la scène, se contentant de vider méthodiquement ses casiers à munitions sur le moindre ennemi qui passerait devant son appareil. Il endommagea quelques Dornier, sortit un Hurricane d'une mauvaise passe avant de décider de rentrer à Biggin Hill, accompagné de quelques-uns de ses camarades. Le plus absurde dans ces combats était que le ciel devenait subitement calme, alors qu'une minute auparavant des centaines d'appareils des deux camps s'affrontaient jusqu'à la mort. L'Africain se posa calmement, coupa son moteur et entreprit la vérification méthodique. Visiblement, certains mitrailleurs allemand avaient réussi à le toucher et il ne s'en était même pas aperçu. Mais alors qu'il s'en était sorti, le pire était à venir. Alors qu'il se dirigeait tranquillement vers le dispersal, et qu'il rejouait les combats avec ses camarades -chacun se vantant des prouesses qu'ils avaient effectué ou des appareils qu'ils avaient descendu- Archy était loin de se douter que sa femme était morte sous les bombes allemandes ce jour-là, parmi 1600 autres civils britanniques.

*****



Le Rhodésien ne se remit jamais de la perte de son épouse Mary. Déclaré psychologiquement instable, il fut retiré de la première ligne alors qu'il prenait tous les dangers pour avoir la vengeance qu'il cherchait, emmenant avec lui ses ailiers, leur faisant prendre des risques démesurés. Il fut muté comme instructeur à l'arrière jusqu'à la fin de l'année 1940. Durant ces quelques mois, Archy n'était plus que l'ombre de lui-même. Il avait cœur de donner les ficelles du métier aux nouvelles recrues, mais son esprit était ailleurs. Ayant sombré -plus que de raison- dans l'alcool pendant une brève période, l'africain se servait de son travail d'instructeur comme d'un échappatoire à ses déboires. Bien que ce répit fut salvateur et reposant, Hart se sentait être inutile et lâche sur l'arrière-front, alors que sa place étaient aux côtés de ses amis, qui combattaient le Blitz. Il fit des pieds et des mains pour être à nouveau affecté dans une unité combattante, chose qui finit par arriver à la fin du mois de janvier 1942. Il retrouva son aptitude et rejoint le 54 Squadron à Hornchurch, dans la banlieue ouest de Londres, promu capitaine par la même occasion. Ce retour en escadrille était un véritable second souffle et deuxième chance pour le Rhodésien, qui ne vivait désormais que pour cette dernière et ses pilotes. C'est donc tout naturellement que se sont tournés vers lui les pontes de la base aérienne d'Hornchurch lorsque son ancien chef et très bon ami fut abattu par la chasse allemande à la fin du mois de mai. Surpris par ce choix et nommé Squadron Leader à titre temporaire, Hart accepta presqu'à contre cœur cette nouvelle responsabilité. Voilà qu'en plus de sa vie, il était responsable de celle d'une vingtaine de pilotes et des tous les hommes et femmes dédiés à leur soutien.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Dernière édition par Archy Hart le Sam 30 Juin - 21:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
I am
☎Messages : 641
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 25 ans
Féminin


Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: ARCHY - Sit Nomine Digna   Sam 30 Juin - 8:29

Helloooo et bienvenue à toi heart heart

Je suis ravie que tu aies choisi Jack en avatar, j'ai tellement un crush sur lui depuis Guerre et Paix #NoShame et un nouveau pilote est toujours le bienvenue ^^

Oh quelqu'un de Bazzart! Je crois que c'est l'une des premières fois qu'on a quelqu'un de là bas haha

N'hésite pas à venir vers nous s'il y a quoi que ce soit

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


 
It's a quarter past midnight
and the sirens are mending some hearts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/

avatar
I am
☎Messages : 27
☎Avatar & crédits : Jack Lowden / lowdendaily@tumblr
☎Age du perso : 30 y.o.
Masculin


Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Veuf éploré
☎Politiquement vôtre:
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: ARCHY - Sit Nomine Digna   Sam 30 Juin - 11:58

Merci à toi pour ton petit message ! *.* *.*

C'est vrai que ça faisait longtemps que je n'avais pas joué un personnage aussi jeune, mais je me suis dit qu'un peu de sang neuf ne me ferait pas de mal ! PTDR

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
I am
☎Messages : 53
☎Avatar & crédits : Sophie Rundle - Vintage Phonic
☎Age du perso : 24 ans
Féminin


Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Libre comme l'air !
☎Politiquement vôtre: Être Irlandaise est déjà bien assez compliqué...
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: ARCHY - Sit Nomine Digna   Dim 1 Juil - 1:13

Bienvenue parmi nous ! heart

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Art is the daughter of freedom
AND FREEDOM IS JUST ANOTHER WORD FOR "NOTHING LEFT TO LOSE"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
I am
☎Messages : 641
☎Avatar & crédits : Laura Spencer by me
☎Age du perso : 25 ans
Féminin


Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Fiancée par défaut, mais attirée par un certain as polonais
☎Politiquement vôtre: La politique, c'est de famille
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: ARCHY - Sit Nomine Digna   Dim 1 Juil - 7:55

Bravo, tu es validé-e
Bienvenue à Londres


 
J'ai adoré ta fiche, tout simplement. Elle n'était pas très longue mais passionnante! Alors bienvenue parmi nous :D


Te voilà officiellement parmi nous! Tu peux donc commencer par aller réserver ton avatar. Une fois cela fait, rends-toi dans la section mon passeport où tu pourras ouvrir tes liens ainsi que tes RPs. Tu y trouveras des codages (liens, fiche de RP, gestion de RP) déjà tout fait si tu ne sais pas trop où chercher, et ensuite, commencer à écrire. Dans cette partie, à partir de 100 messages, tu pourras aussi demander un logement, elle est pas chouette la vie?

Mais attend, ce n'est pas tout! Tu peux également pointer le bout de ton nez dans le flood et venir partager tes connaissances sur la Grande-Bretagne, le Royaume Uni et Londres pendant le conflit, on aime toujours apprendre des nouveautés c'est cool!

Il ne me reste plus qu'à te souhaiter un bon jeu, bienvenue à Londres!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


 
It's a quarter past midnight
and the sirens are mending some hearts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://visagedupasse.tumblr.com/

avatar
I am
☎Messages : 45
☎Avatar & crédits : Chris Evans, by Leave
Féminin


Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Toujours en vol
☎Politiquement vôtre: Tendance conservateur
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: ARCHY - Sit Nomine Digna   Dim 1 Juil - 13:03

Bienvenue, camarade pilote non-anglais clap

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Captain Australia xD:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
I am
☎Messages : 27
☎Avatar & crédits : Jack Lowden / lowdendaily@tumblr
☎Age du perso : 30 y.o.
Masculin


Carnet
☎Mon coeur, mon amour: Veuf éploré
☎Politiquement vôtre:
☎En Pagaille:

MessageSujet: Re: ARCHY - Sit Nomine Digna   Dim 1 Juil - 16:39

Merci a vous trois !! *.* *.*
J'ai fait court afin de pouvoir être des vôtres plus rapidement!! heart

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ARCHY - Sit Nomine Digna   

Revenir en haut Aller en bas
 
ARCHY - Sit Nomine Digna
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» •• IN NOMINE MENS •• « Les Anges.. Les Démons.. Et Nous ! »
» In Nomine Men [ RPG ]
» Ordination de Torcal comme Diacre de Tarbes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keep Calm and Carry On ::  :: Can I see your ID ? :: Congratulations-
Sauter vers: